Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Affrontements de bandes rivales à Poitiers : la police a permis d'éviter le drame

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Poitou

A Poitiers, les riverains du quartier Bel Air n'en peuvent plus : toutes les semaines ou presque il y a des bagarres dans le quartier. Ce mercredi encore, il y a eu des affrontements entre bandes rivales. Ca s'est passé vers 20h30 hier soir. Heureusement, la police est intervenue, évitant le pire.

Sur ce parking du quartier bel-Air, il reste des traces des affrontements qui ont opposé deux bandes rivales hier soir
Sur ce parking du quartier bel-Air, il reste des traces des affrontements qui ont opposé deux bandes rivales hier soir © Radio France - Isabelle Rivière

Poitiers, France

Mise à jour : On en sait plus sur ce qu'il s'est passé ce mercredi soir dans le quartier Bel-Air à Poitiers. Des témoins ont évoqué des affrontements entre bandes rivales. Effectivement,  plusieurs jeunes du quartier (une dizaine environ) s'en sont pris à un couple dont le garçon est issu de la communauté des gens du voyage : passage à tabac et voiture cassée ! Heureusement, la police est arrivée très vite sur place.

Une soirée en deux temps

Première partie de soirée : Un jeune homme appelle la police : Il vient de se faire passé à tabac et on lui a saccagé sa voiture. Tout se passe sous les fenêtres des riverains. Une bande de jeunes du quartier débarque à bord de 3 véhicules. Ils sont une dizaine, et ils s'en prennent au jeune couple, ainsi qu'à sa voiture. Vu les événements répétés dans ce quartier, la police envoie très vite des hommes, rue Gerhard Hansen, une quinzaine d'agents en tout. Et leur intervention permet clairement d'éviter des affrontements plus graves. 

Gaz lacrymo, et moyens de défense

A leur arrivée, deux bandes se font face... Celle des jeunes du quartier et celle des gens du voyage, certains équipés d'objets pouvant leur servir d'armes.  Le face à face est tendu : pour disperser les groupes, les policiers sont obligés d'utiliser du gaz lacrymogène, et des moyens de défense. Au final, la police interpelle trois jeunes du quartier, dont deux mineurs. Ils ont été placés en garde à vue. Sans la police, les échauffourées auraient viré à la bataille rangée en plein jour dans ce quartier de Bel-Air à Poitiers.

Un quartier où les habitants en ont assez 

Ils en ont ras-le-bol les habitants du quartier Bel-Air ! Ras-le-bol de vivre dans la peur des bandes rivales. Toutes les semaines ou presque, ils constatent des problèmes dans cette cité populaire de Poitiers : voitures brûlées, dégradées, coups de feu qui retentissent parfois en plein jour, règlements de comptes à coups de poings ou autres. Ce mercredi soir encore, les riverains de la rue Gerhard Hansen ont été alertés par des cris sur le parking. 

" Ca courait dans tous les sens. J'ai vu la police arriver. Ca fait 42 ans que je vis ici, et je vous le dis, je vais demander à déménager", explique une habitante. 

"Ici, personne ne vous parlera, trop peur des représailles !"

Un peu plus loin, un homme hâte le pas. "Monsieur, je suis de France bleu" ...

"J'm'en fous ! Ici, personne vous parlera. La dernière fois le facteur, ils lui ont dit : on sait où tu habites et un an après, ils lui ont cramé la bagnole", lâche t-il en continuant sa route, fuyant le micro. 

Mais dans le quartier, un autre riverain se montre plus loquace. Il en a marre de cette situation. Il évoque les dealers qui ont investi les caves. Et les bandes rivales qui s'affrontent régulièrement. 

Dans ce hall d'immeuble, les dealers ont carrément marqué leur territoire - Radio France
Dans ce hall d'immeuble, les dealers ont carrément marqué leur territoire © Radio France - Isabelle Rivière

"Ils ont débarqué à trois voitures..."

Il raconte ce qu'il s'est passé vers 20h-20h30 ce mercredi :

"Hier soir, ils ont débarqué à trois voitures et se sont mis sur un petit couple de gitans qui raccompagnait une grand-mère." explique cet habitant du quartier Bel Air.  Le gitan a appelé ses copains et sa famille et ça a dégénéré sous nos fenêtres" raconte-t-il. 

Ils ont "tabassé" le couple et s'en sont pris à leur voiture. Le rythme de la voix s'emballe. Il faut dire que des problèmes, il y en a souvent dans cette cité de Poitiers qui avait pourtant retrouvé le calme il y a quelques années. Mais c'est terminé, semble-t-il.  D'après d'autres témoins, les bandes viennent de tous les quartiers de Poitiers pour régler leurs comptes entre elles : des Trois-Cités, de la ZUP, St Eloi, et même de Châtellerault parfois. 

On ne sait pas combien de blessés a fait la dernière bagarre ce mercredi 12 juin, mais la police a été appelée sur place. Il y aurait eu des interpellations.