Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

À Poitiers, l'inquiétude de la famille de Tiphaine Véron, portée disparue au Japon

lundi 6 août 2018 à 11:49 - Mis à jour le lundi 6 août 2018 à 15:26 Par Rivière Isabelle, France Bleu Poitou et France Bleu

A Poitiers, la famille de Tiphaine Véron est inquiète. Cette Poitevine de 36 ans est portée disparue depuis dimanche dernier au Japon. Ses frères et sa soeur sont sur place pour suivre les recherches. La jeune femme est épileptique. La police japonaise n'exclut aucune piste.

La famille de Tiphaine a lancé un avis de recherche via les réseaux sociaux
La famille de Tiphaine a lancé un avis de recherche via les réseaux sociaux - Capture écran

Poitiers, France

Cela fait une semaine que la famille de Tiphaine Veron, qui travaille dans le social à Poitiers, est sans nouvelle d'elle. Passionnée par le Japon, cette Poitevine de 36 ans était en vacances sur place depuis le 27 juillet. Elle a passé une première nuit dans un hôtel, près de l'aéroport de Narita, où elle a atterri. Elle est bien arrivée à Nikko, dans le Nord de l'archipel le lendemain. Les caméras de vidéosurveillance de la gare l'attestent. Mais depuis, plus rien.

Ses affaires restées dans sa chambre d'hôtel

C'est le gérant de son hôtel qui a appelé la police lundi matin. Tiphaine avait en effet réservé pour deux nuits. Il s'est inquiété de ne toujours pas la voir le lundi matin, ses affaires étant restées dans sa chambre. Dès le mardi donc, l'ambassade de France appelle la famille de Tiphaine. 

Sa sœur Sibylle et ses frères Damien et Stanislas, inquiets, ont préféré quitter Poitiers et Paris pour se rendre sur place et suivre les recherches lancées par les autorités nippones. Ils ont financé leur voyage grâce à un appel aux dons sur internet. Depuis, ils enchaînent les interviews dans les télévisions japonaises. 

Avis de recherche sur les réseaux sociaux

Sa mère, qui est restée à Poitiers, est en contact permanent avec eux. Il faut dire que Tiphaine souffre d'épilepsie. Son oncle, ses cousins et autres proches, pour leur part, relaient les avis de recherche en français, en anglais, et en japonais sur les réseaux sociaux. Pour l'instant, les secours n'excluent aucune hypothèse quant à sa disparition.

Tiphaine, qui est auxiliaire de vie scolaire à Poitiers, accompagne des enfants handicapés, et notamment autistes, dans leur quotidien. C'est son deuxième voyage au Japon.