Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

À Poitiers, une centaine de personnes rassemblées en hommage à Steve Caniço

-
Par , France Bleu Poitou

Samedi vers 14h, entre 100 et 150 personnes se sont rassemblées place du Maréchal Leclerc pour rendre hommage à Steve, ce jeune homme décédé à Nantes le soir de la fête de la musique.

Entre 100 et 150 personnes se sont rassemblées devant la mairie avant de se diriger vers Notre-Dame-la-Grande
Entre 100 et 150 personnes se sont rassemblées devant la mairie avant de se diriger vers Notre-Dame-la-Grande © Radio France - Marie Dorcet

Poitiers, France

"Interdit de tuer", "Ni oubli, ni pardon" : ce sont les slogans que l'on pouvait lire sur les banderoles de la centaine de Poitevins rassemblés de la mairie de Poitiers. Comme à Nantes, et d'autres villes en France, un hommage a été rendu à Steve Maia Caniço, ce jeune homme de 24 ans décédé à Nantes le soir de la fête de la musique et retrouvé dans la Loire un mois après. 

Des collectifs et des anonymes

L'appel a été lancé par des collectifs, comme Amnesty International ou le NPA, mais beaucoup sont venus à titre individuel. Un rassemblement pour soutenir la famille du jeune homme.

"Je me mets à la place de sa mère, ça pourrait être mon fils. C'est cliché de dire ça, mais il y a beaucoup d'émotion" Brigitte - enseignante

Devant la mairie, une photo de Steve, devant laquelle certains sont venus poser des bougies  - Radio France
Devant la mairie, une photo de Steve, devant laquelle certains sont venus poser des bougies © Radio France - Marie Dorcet

Mécontentement général 

Au-delà de l'émotion suite à la mort du jeune animateur, la plupart des personnes présentes sont aussi venues pour montrer leur mécontentement vis-à-vis des forces de polices et du gouvernement en général. Beaucoup reprochent au gouvernement et au Ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, de mener une politique d'intimidation. La majorité pointe du doigt le rapport de l'IGPN qui dédouane les forces de l'ordre présentes le soir de la Fête de la musique à Nantes. 

Une manifestation improvisée dans le calme

Vers 14h30, la plupart des participants se sont dirigés vers l'église Notre-Dame-la-Grande. Une manifestation qui n'était pas déclarée : la police a encadré les manifestants qui ont traversé le centre-ville sous les "Résistance !". 

Avant de se disperser, les manifestants ont fait un sit-in et observé une minute de silence  - Radio France
Avant de se disperser, les manifestants ont fait un sit-in et observé une minute de silence © Radio France - Marie Dorcet

Quelques prises de parole devant l'église grâce à un mégaphone.  Et puis, vers 15h, un sit-in et une minute de silence pour Steve, avant que les manifestants ne se dispersent

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu