Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

A Pomacle, l'eau du robinet impropre à la consommation et la solidarité s'organise

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Champagne-Ardenne

La mairie de Pomacle (Marne) a informé sur sa page Facebook qu'il ne fallait pas utiliser l'eau du robinet dans sa commune. Des germes pouvant entraîner des gastro-entérites ont été détectées par le gestionnaire Véolia. Des résultats d'analyses sont attendus ce jeudi.

L'eau du robinet est impropre à Pomacle
L'eau du robinet est impropre à Pomacle © Radio France - Aurélie Lagain

Pomacle, France

Si vous habitez Pomacle, ne buvez pas l'eau du robinet ! Ne l'utilisez pas non plus pour vous brosser les dents ni pour laver les aliments. C'est par ce message que la mairie de la commune a communiqué sur sa page Facebook : _"Urgent !!! Veolia nous informe que le réseau d’_eau de Pomacle est impropre à la consommation. Ils ont détecté des germes pouvant entraîner des gastro-entérites. Ils nous conseillent de ne pas la boire, de ne pas se laver les dents et de ne pas nettoyer nos aliments avec".

La solidarité s'organise pour les distributions de bouteilles 

La mairie de Pomacle a immédiatement fait appel à la solidarité de ses habitants afin de prévenir tout le monde au plus vite et d'organiser des distributions de bouteilles d'eau dans cette commune de 450 habitants. Trois palettes ont été livrées par Véolia, soit 1.500 bouteilles d'eau minérale au total. "Déjà on communique, et dans nos villages on a plutôt une proximité avec les gens... de ce fait les permanences sont tenues, les gens peuvent chercher de l'eau sur des créneaux assez larges", souligne Eloi Barré, premier adjoint au maire de la commune. 

Une distribution a eu lieu à la salle des fêtes, ce mercredi 7 août de 13 h à 14 h et de 18 h à 21 h. Selon l'Agence régionale de santé (ARS), les causes de la non-conformité bactériologique de l’eau ne sont pas encore connues et de nouvelles analyses ont été effectuées. Les résultats devraient être connus ce jeudi