Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

A Porri en Haute-Corse, le calvaire d'une jeune femme kidnappée et séquestrée par son ancien compagnon

dimanche 22 avril 2018 à 18:11 - Mis à jour le dimanche 22 avril 2018 à 19:13 Par Boris Loumagne, France Bleu Loire Océan, France Bleu RCFM et France Bleu

Une jeune Roumaine de 23 ans a été enlevée par son ancien compagnon à Porri (Haute-Corse), vendredi. L'homme a mis fin à ses jours pendant l'intervention des gendarmes mais la jeune femme a été secourue. Elle est en état de choc. Un complice du ravisseur a été placé en détention provisoire.

La séquestration a eu lieu dans une maison du village de Porri
La séquestration a eu lieu dans une maison du village de Porri

Porri, France

Enlevée, séquestrée et probablement violée. C'est le cauchemar qu'a vécu une jeune roumaine de 23 ans à Porri (Haute-Corse) vendredi dernier. L'auteur des faits est son ancien compagnon, un Nantais d'une trentaine d'année. Cet homme s'est suicidé alors que les forces de l'ordre donnaient l'assaut à Porri. 

Le ravisseur s'était caché dans une maison de ce village de Haute-Corse. La jeune femme a pu être libérée. Elle est en état de choc. Un complice présumé du ravisseur, lui aussi originaire de Nantes, a été mis en examen notamment pour complicité de séquestration et placé en détention provisoire.

Une séparation vieille de 6 mois

Le ravisseur et la jeune femme s'étaient rencontrés sur les réseaux sociaux. Après une brève relation à Nantes, le couple se sépare. La femme quitte la Loire-Atlantique pour refaire sa vie en Corse. Mais six mois après leur séparation, le Nantais n'a toujours pas accepté la situation. La semaine dernière, il achète un fusil d'assaut.

Trois jours plus tard, il se rend à Bastia avec un complice. Sur le port de Toga, ils laissent leur voiture, une Clio blanche, pour louer une Audi.  Vendredi matin, à Lucciana, il est alors 5 heures quand la jeune Roumaine et sa belle-sœur se rendent au travail en voiture. Une Audi les intercepte. L'ancien compagnon sort du véhicule. Il est armé et frappe la conductrice avant d’enlever la jeune femme. 

Les gendarmes sont prévenus, très vite, ils repèrent la Clio blanche garée sur le port de Toga. Un homme rode autour. Il est interpellé : c'est le complice du ravisseur. Il avoue que son ami est caché dans une maison à Porri. Un dispositif est alors mis en place par les hommes du Colonel Demesy. Le commandant de groupement de la gendarmerie de Haute corse détaille l'intervention : "La maison était isolée et difficile d'accès. Nous avons placé des observateurs dans le maquis pour recueillir un maximum d'informations sur ce qu'il se passait à l’intérieur de la maison. Grâce à l'effet de surprise, nous avons pu intervenir et libérer l'otage très rapidement. Au cours de l'assaut, l'auteur principal s'est donné la mort." La procureure de Bastia, Caroline Tharot, précise que la victime, selon ses dires, aurait été "violentée, menottée et violée durant les 11 heures de sa séquestration".

Des profils inquiétants

Le ravisseur de la jeune femme était bien connu de la justice. Selon la procureure de Bastia, il avait un casier judiciaire très fourni, avec une dizaine de condamnations, principalement pour des violences et des menaces. Quant au complice présumé, il était également connu pour des faits d'escroquerie.

Ce dernier a été mis en examen pour complicité d'arrestation, détention et séquestration arbitraire et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime. Il a également été placé en détention provisoire.