Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des pins et chênes centenaires tronçonnés sur un terrain privé dédié à la chasse à Rasteau

vendredi 28 décembre 2018 à 17:20 - Mis à jour le vendredi 28 décembre 2018 à 17:48 Par Jean-Michel Le Ray, France Bleu Vaucluse

Un acte de vandalisme a été commis durant la première semaine de décembre dans la colline au-dessus de la route menant à Saint-Roman-de-Malegarde (Vaucluse) en un lieu traditionnellement dédié à la chasse à la glu.

Un espace boisé au dessus de vignes qui a été décapé à la tronçonneuse
Un espace boisé au dessus de vignes qui a été décapé à la tronçonneuse © Radio France - Jean Michel Le Ray

Rasteau, France

C'est autour d'une cabane de chasse sur un terrain dédié à la pratique de la chasse à la glu qu'une trentaine d'arbres ont été tronçonnés à la base et laissés sur place. Cette opération aurait certainement été menée de nuit pour l'adjoint au maire, Maurice Leyraud, ancien président de la société de chasse locale dont le frère possède le terrain boisé en question. "Ici la première maison est à deux kilomètres, ils ont pu agir tranquillement de nuit , explique-t-il. Forcément ils étaient au moins deux pour faire tout ça, c'est une histoire de jalousie de chasseurs. Parce que l'endroit, faut connaitre pour y aller. (C'est) quelqu'un qui connait bien le coin, qui savait qu'il pouvait y aller tranquille."

Un domaine privé boisé , lieu de prédilection de la chasse à la glu 

Ce terrain est le lieu de prédilection des chasseurs à la glu de la commune, il ne sont que cinq à pratiquer cette chasse traditionnelle dans le village, mais parfois, ils initient là de jeunes chasseurs à capturer ainsi des grives, l'espèce concernée par ce procédé. 

Une plainte contre X a été déposée à la gendarmerie de Vaison-la-Romaine tandis que la Fédération départementale des chasseurs du Vaucluse, dont Maurice Leyraud est le trésorier, a été saisie. Quant au maire de Rasteau , Aimé Robert, il ne comprend pas :  "C'est dommage parce qu'après, ça met la zizanie, chacun doute un peu de tout le monde." 

Echange entre Maurice Leyraud et le maire de Rasteau Aimé Robert

La chasse à la glu, une tradition remise en question 

Cette pratique dite "à la glu" est une chasse provençale ancestrale pratiquée à l'automne car les oiseaux, généralement des grives, sont piégés avec de la colle badigeonnée sur des branches. Il n'y a plus qu'à les décoller pour les mettre en cage. Ils servent en général ensuite à faire "des appelants" lors de la pleine saison de la chasse qui vont attirer les autres oiseaux pour le plus classique tir au fusil. Ces appelants sont plus tard normalement relâchés. Les opposants avancent de leur côté que nombre d'autres oiseaux que les grives sont ainsi "collés" dont un certain nombre périssent. 

En octobre, le ministre de la Transition écologique François de Rugy a créé un groupe de travail sur les chasses traditionnelles, qui pourrait être, espèrent les chasseurs, l'occasion de rediscuter des quotas qui viennent d'être abaissés. Les quotas pour ces chasses réalisées aux filets, à la glu, avec des pièges et des collets et de plus en plus critiquées, viennent d'être réduits pour la saison 2018-2019 au niveau des prises réalisées l'an dernier. 

Un des chênes centenaires abattu sur place  - Radio France
Un des chênes centenaires abattu sur place © Radio France - Jean Michel Le Ray