Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

A Rochefort, un chien euthanasié après avoir mordu trois personnes

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

L'animal, un bull-terrier, serait devenu violent jeudi à l'occasion d'une altercation entre marginaux, dans un appartement du centre-ville. Les policiers recensent trois blessés. Les gardiens de l'animal risquent des poursuites pénales.

Musculature et mâchoires impressionnantes, mais le bull-terrier n'est pas considéré comme un molosse.
Musculature et mâchoires impressionnantes, mais le bull-terrier n'est pas considéré comme un molosse. © Maxppp - Jean-Pierre Burnet

Rochefort, France

Scène de panique, jeudi matin vers 8h30, devant un appartement de la rue Jean-Jaurès à Rochefort. Un bull-terrier, chien à la musculature et aux mâchoires impressionnantes, qui poursuit plusieurs personnes et les mord. Des victimes obligées de courir, ou de se réfugier sur le toit d'une voiture. La scène a nécessité l'intervention des policiers, depuis le commissariat, distant d'à peine 100 mètres. Ces derniers ont neutralisé l'animal, qui a par la suite été euthanasié. 

L'enquête n'est pas bouclée, et les circonstances précises ne sont pas encore très claires. D'après plusieurs riverains, témoins de la scène, tout serait parti d'une altercation entre jeunes marginaux d'une vingtaine d'années sur fond d'alcool, dans un appartement HLM de la rue Jean-Jaurès.

Le chien ne s'en serait pas pris aux passants

Le chien se serait en quelque sort mêlé à la bagarre, blessant plusieurs protagonistes, qu'il a poursuivis jusque dans la rue. Mais il ne s'en serait pas pris aux passants, selon les témoins de la scène. "C'est un animal que je connaissais bien, et qui n'était pas violent" assure un restaurateur installé juste devant l'appartement où les faits se sont produits. Les policiers recensent trois victimes, dont un homme sérieusement touché aux épaules, et qui perdait beaucoup de sang. Il a dû être hospitalisé.

Quatre ou cinq policiers sont intervenus très rapidement. Ils n'ont eu d'autre choix que de tirer sur l'animal avec leur arme de service, vraisemblablement une balle en caoutchouc, qui a calmé le chien, et permis sa neutralisation. Ensuite, la mairie de Rochefort a pris un arrêté permettant d'euthanasier le bull-terrier. Ce qui a été fait dès jeudi.

Vers des poursuites pénales

Les enquêteurs attendent maintenant les certificats médicaux des victimes, pour mesurer la gravité de leurs blessures. Pour les gardiens de l'animal, qui selon la police n'étaient pas les véritables propriétaires, il pourrait y avoir des suites pénales : les blessures provoquées par un chien sont en effet considérées comme un délit.

Choix de la station

France Bleu