Faits divers – Justice

A Roissy, les passagers d'un A320 Paris-Londres ont dû débarquer de l'appareil pour raison de sécurité

Par Nathalie Doménégo, France Bleu Paris et France Bleu dimanche 17 septembre 2017 à 13:02

130 passagers ont dû débarquer de l'avion dans lequel ils avaient pris place tôt ce matin pour permettre aux forces de l'ordre d'effectuer un contrôle complémentaire
130 passagers ont dû débarquer de l'avion dans lequel ils avaient pris place tôt ce matin pour permettre aux forces de l'ordre d'effectuer un contrôle complémentaire © Maxppp -

130 passagers ont dû débarquer d'un avion de la British Airways, dans lequel ils avaient pris place tôt ce dimanche matin, pour permettre aux forces de l'ordre d'effectuer un contrôle complémentaire de l'appareil et des bagages.

Un vol British Airways Paris-Londres avec 130 passagers à bord a été retardé plusieurs heures ce dimanche matin à l'aéroport Roissy-CDG à la suite d'un incident de sécurité qui a nécessité l'évacuation temporaire de l'appareil. L’avion devait décoller vers 7h30 lorsque les voyageurs ont été priés de quitter l’avion. Les bagages eux aussi ont été débarqués de la soute, afin de procéder à un contrôle supplémentaire.

Suite à un incident, les autorités ont décidé de maintenir l'appareil au sol pour faire des vérifications complémentaires" — Le porte-parole d’ADP (Aéroports de Paris).

Les vérifications terminées, les passagers ont pu remonter à bord et le vol à destination de l'aéroport londonien de Heathrow a pu décoller peu avant 5 heures plus tard.

Le Royaume-Uni a relevé vendredi son niveau d'alerte terroriste au niveau "critique", soit le niveau maximum après l'attentat revendiqué par le groupe Etat islamique qui a fait 30 blessés dans le métro de Londres.