Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Roubaix, une femme accuse un policier de viol

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Une femme accuse de viol un policier qu'elle avait rencontré en début de semaine au commissariat de Roubaix. L'IGPN est saisie de l'enquête.

Le policier mis en cause n'est pas en poste à Roubaix
Le policier mis en cause n'est pas en poste à Roubaix © Radio France - Cécile Bidault

L'IGPN, la police des polices, est saisie de l'enquête après les accusations de viol visant un fonctionnaire de la métropole lilloise. La victime présumée, une femme de 35 ans, dit avoir croisé son agresseur au commissariat du quartier de la Fosse aux Chênes en début de semaine, alors qu'elle venait déposer une plainte.

Le fonctionnaire, qui n'est pas en poste dans la ville car il est détaché pour ses fonctions syndicales, lui aurait ensuite envoyé plusieurs messages et aurait insisté pour la rencontrer. Elle aurait finalement cédé et il se serait alors rendu à son domicile où il lui aurait imposé une relation sexuelle. 

Le policier, âgé d'une quarantaine d'années, n'évoque pas du tout le même scénario. Selon lui, la relation était consentie et c'est même la jeune femme qui aurait appelé à plusieurs reprises le commissariat pour obtenir ses coordonnées et prendre contact avec lui. 

Le Parquet de Lille a donc confié l'enquête à l'IGPN. Le policier n'a pas été entendu à ce stade. Son avocat affirme qu'il dispose de nombreux échanges de messages et vidéos démontrant qu'il n'y a pas eu de viol.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess