Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Malo : un policier saoudien poursuivi pour agression sexuelle

lundi 1 octobre 2018 à 17:23 Par Brigitte Hug, France Bleu Armorique et France Bleu

Un policier saoudien est poursuivi pour agression sexuelle par le parquet de Saint-Malo. Il a violenté, ce week-end, une femme de ménage d'un hôtel malouin.

Le policier saoudien a été présenté au parquet ce lundi matin
Le policier saoudien a été présenté au parquet ce lundi matin © Radio France - Brigitte Hug

Saint-Malo, France

L'homme, âgé de 40 ans, venait d'arriver samedi après-midi à Saint- Malo. Il devait suivre, à partir de ce lundi, une formation à l'école de police. Mais aussitôt débarqué, il s'en est pris à une femme de ménage d'un hôtel du Sillon où il avait réservé une chambre. 

Le policier saoudien a d'abord tenté d'embrasser l'employée dans un ascenseur. Puis il l'a poussée dans sa chambre et lui a fait subir des attouchements. La victime est cependant parvenue à s’échapper. Elle a appelé son mari qui est venu sur-le-champ à l'hôtel, est monté dans la chambre et a rossé l'agresseur.  

Il y a suffisamment d'éléments pour engager des poursuites"

Le client de l'hôtel a été interpellé le samedi même et placé en garde à vue. Il a été présenté au parquet ce lundi matin. Selon le ministère public, "il y a suffisamment d'éléments pour engager des poursuites pour agression sexuelle". Le policier étranger a été placé, de plus, sous contrôle judiciaire, avec interdiction de quitter le territoire français d'ici son passage devant la justice, sans doute début novembre. Son passeport lui a d'ailleurs été confisqué. 

Quant au mari, il fera, lui aussi, l'objet de poursuites, pour violences volontaires. Il a en effet infligé une sérieuse correction à l'agresseur saoudien.