Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

À Strasbourg, deux policiers condamnés pour avoir tiré sur la mauvaise voiture

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Deux policiers strasbourgeois ont été condamnés à Strasbourg pour avoir tiré à trois reprises sur une voiture qui n'était pas la bonne. Le conducteur, victime de la méprise, avait été légèrement blessé.

Intervention de la police dans le quartier de Hautepierre à Strasbourg (illustration).
Intervention de la police dans le quartier de Hautepierre à Strasbourg (illustration). © Maxppp - Olivier Morin

Deux policiers ont été condamnés mercredi par le tribunal correctionnel à un an de prison avec sursis pour avoir ouvert le feu par erreur sur une voiture le 1er janvier 2012 à Strasbourg. Le tribunal a suivi les réquisitions du parquet a indiqué à l'AP le procureur adjoint, Alexandre Chevrier, confirmant une information des Dernières Nouvelles d'Alsace. Les deux policiers, reconnus coupable de violences volontaires avec arme, devront payer un peu plus de 9.000 euros de dommages et intérêts à la victime au titre du préjudice moral, matériel et professionnel.  

Trois coups de feu sur une voiture qui n'était pas la bonne

Dans la nuit du 31 décembre 2011 au 1er janvier 2012, les deux fonctionnaires de police de la brigade anti-criminalité étaient affectés à la sécurisation du quartier de Hautepierre. Peu après 3 heures du matin, ils avaient ouvert le feu sur la voiture d'un homme qui avait manqué de les percuter en prenant la fuite après des violences conjugales. Quelques minutes plus tard, ils avaient à nouveau fait usage de leurs armes en voyant un véhicule du même modèle se diriger vers eux, mais il s'agissait d'un autre automobiliste

Le conducteur, qui venait de fêter ses 35 ans, avait essuyé trois coups de feu. Une balle lui avait éraflé le doigt, une autre s'était logée dans la carrosserie, une dernière dans la siège passager. L'homme avait été placé en garde à vue pendant 40 heures avant de le relâcher. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu