Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

À Tours, une adolescente de 15 ans menace des personnels du collège Philippe de Commynes avec un couteau

vendredi 12 octobre 2018 à 12:49 Par Annabelle Wanecque, France Bleu Touraine et France Bleu

Une adolescente de 15 ans a sans doute causé une sacrée frayeur aux personnels du collège Philippe de Commynes à Tours. Ce jeudi après-midi, elle est rentrée dans l'enceinte de son ancien établissement, munie d'un couteau qu'elle a exhibé devant eux.

La jeune fille s'est enfuie dans les couloirs à l'arrivée des policiers
La jeune fille s'est enfuie dans les couloirs à l'arrivée des policiers © Maxppp - Maxppp

Indre-et-Loire, France

Ce jeudi 11 octobre, dans l'après-midi, une ancienne élève de 3ème du collège Philippe de Commynes à Tours est rentrée sans autorisation dans cet établissement. Elle a demandé à parler à la directrice qui n'était pas là, et ne pouvait donc pas la recevoir. Selon le commissariat de Tours, la jeune fille a alors très vite sorti "un couteau qu'elle a exhibé" devant les personnels. Ceux-ci ont immédiatement appelé la police. 

Une interpellation qui s'est mal passée

A l'arrivée très rapide des policiers, l'adolescente a fui dans les couloirs. Quand elle a finalement été rattrapée, elle a frappé l'un des membres des forces de l'ordre avec son couteau, mais celui-ci n'a pas été blessé en parant les coups avec son Tonfa

Toujours selon les policiers tourangeaux, l'adolescente ne donne pas de motif particulier à son geste. Elle est décrite comme une personne ayant beaucoup de difficultés personnelles, "un peu en perte de vitesse", elle est d'ailleurs suivie par un éducateur. Elle est actuellement en seconde mais n'approuverait pas son orientation scolaire. En garde à vue, elle n'a pas reconnu avoir porté des coups de couteau au policier. Elle a été déférée au parquet vers 15h. Un juge doit décider de son sort, par exemple un placement en foyer.

Une cellule d'écoute a été mise en place au sein du collège ce vendredi et jusqu'à ce samedi. Un courrier d'explication a aussi été envoyé à toutes les familles. La principale de l'établissement a porté plainte pour intrusion, outrage et menaces.