Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

À Valence, une "gilet jaune" porte plainte pour violences policières

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu
Valence, France

Christelle a été blessée à la tête suite à une interpellation en décembre dernier. Deux motards policiers l'auraient fait tomber au sol pendant son interpellation. Ils se défendent en expliquant qu'elle se débattait. Ils ont porté plainte pour violences volontaires.

Christelle a été blessée à l'arcade sourcilière droite (gauche sur la photo) lors d'une interpellation en décembre dernier.
Christelle a été blessée à l'arcade sourcilière droite (gauche sur la photo) lors d'une interpellation en décembre dernier. © Radio France - François Breton

Christelle a-t-elle été victime de violences policières ? C'est ce qu'avance cette "gilet jaune", blessée au visage au cours de son interpellation en décembre dernier.

Le samedi 7 décembre, une trentaine de gilets jaunes se rendent en fin d'après-midi sur un rond-point du plateau des Couleures à Valence (Drôme). "Nous ne bloquions pas la circulation, assure Christelle. _Nous faisions des tours de rond-point mais en restant dessus."  Avertis de la présence du groupe, des policiers et des gendarmes viennent à leur rencontre. "Quand nous avons entendu les sirènes, nous sommes tous partis pour regagner notre véhicule poursuit la gilet jaune."_ Les policiers décident de procéder à des contrôles d'identité.

Des versions différentes

C'est ici que les versions divergent. Christelle prend la fuite vers le magasin Boulanger. Deux motards policiers la suivent à vive allure et elle prend peur. Ils la rattrapent. "L'un d'eux me prend les deux bras, m'emmènent entre deux voitures, explique Christelle. L'autre arrive par derrière, me fait une balayette et me fait tomber. Il me prend la tête et me la colle contre le bitume." Résultat : une arcade sourcilière ouverte, qui nécessite huit points de suture. 

Pour les policiers, lors de sa fuite, Christelle aurait donné un coup de pied dans l'une des sacoches d'une moto. Une fois arrêtée, elle se serait énervée, se serait débattue donnant des coups de pied aux motards. À force de se débattre, les policiers l'auraient lâchée involontairement. S'estimant également victimes de violences, ils ont décidé de porter plainte contre la gilet jaune.

Convoquée pour répondre aux accusations des policiers

Christelle est convoquée ce vendredi 31 janvier au commissariat de Valence. Elle aura l'occasion de s'exprimer sur les violences policières qu'elle dénonce. Elle devra également répondre aux accusations des fonctionnaires de police. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess