Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

À Vienne, violences dans le quartier de l'Isle après la mort d'un homme fauché par un train

mercredi 22 novembre 2017 à 11:55 Par Alexandre Berthaud, France Bleu Isère et France Bleu

Mardi soir, un homme de 19 ans a été pris en chasse par la police municipale de Vienne (Isère). Pour s'échapper il a emprunté les voies ferroviaires, la police ne l'a pas suivi. Quelques minutes plus tard, le jeune homme mourrait écrasé par un train, et le quartier de l'Isle rentrait en rébellion.

C'est sur le parking de l'Aldi, quai Frédéric Mistral, qu'une voiture a été incendiée mardi soir.
C'est sur le parking de l'Aldi, quai Frédéric Mistral, qu'une voiture a été incendiée mardi soir. - Capture d'écran Google Street View

Vienne, France

Il a fallu attendre très tard dans la nuit de mardi à mercredi pour que le calme revienne dans le quartier de l'Isle, à Vienne. À partir de 22 heures, des individus capuchés mettaient le feu à un container poubelle, et les pompiers intervenus étaient pris pour cible. Ils appelaient en renfort la police, elle aussi victime de jets de bouteilles en verre et de pierres. Quatre heures plus tôt, c'est la mort d'un jeune du quartier qui avait déclenché les hostilités.

Poursuivi, il s'échappe sur les rails

Cet homme de 19 ans était connu des services de police, et son casier judiciaire déjà bien rempli malgré son jeune âge. Dans l'après-midi, il était appréhendé par la police municipale pour conduite dangereuse d'un quad. Il prenait la fuite, la poursuite s'engageait, et pour échapper aux agents municipaux il décidait d'emprunter les voies ferrées. La police le voit bifurquer sur les rails mais ne le suit pas.

Le jeune homme trouve la mort quelques minutes plus tard. Selon le témoignage du conducteur du train, il courrait au bord des voies et a bifurqué devant le train juste à son passage. Le choc était mortel, la police pense que la victime paniquée a mal estimé d'où venait le train, et s'est donc jeté dessous par accident. "Il n'avait pas le profil du suicidaire", disent les autorités.

Chambre mortuaire fracturée

La famille était prévenue, mais les gens du quartier ont rapidement été au courant. Voulant vérifier "l'identité de la victime", deux hommes s'introduisaient alors dans la morgue de Vienne et fracturaient la chambre mortuaire. Ils prenaient la fuite à bord d'un véhicule rouge.

C'est à peine vingt minutes plus tard que les violences débutaient dans le quartier. La police a du faire appel à 12 hommes en renfort venus de Lyon, ainsi qu'à une brigade canine. Un véhicule du quartier a été incendié, mais ni les véhicules de police, de pompiers, ni les fonctionnaires ou les soldats du feu n'ont été touchés. Le calme est revenu sur la commune par la suite.