Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Vignacourt, plus de 200 personnes ont rendu hommage à Manon lors d'une marche blanche

-
Par , France Bleu Picardie

Un peu plus de 200 personnes se sont réunies pour participer à Vignacourt à une marche blanche en mémoire de Manon. La semaine dernière, la jeune femme de 19 ans a été retrouvée morte dans une voiture à Hallencourt.

Au début du cortège se trouvait une banderole avec une photo de Manon.
Au début du cortège se trouvait une banderole avec une photo de Manon. © Radio France - Hortense Crépin

Un peu plus de 200 personnes ont participé ce mercredi à une marche blanche en mémoire de Manon. La semaine dernière, cette jeune femme de 19 ans a été tuée à l'arme blanche et son corps, retrouvé dans une voiture à Hallencourt. Son compagnon, dont elle se séparait, s'est accusé du meurtre. Il a depuis été mis en examen pour homicide volontaire. La mort de Manon constitue le 56ème féminicide recensé depuis le début de l'année 2020 par le collectif féministe NousToutes.

Au début du cortège, des proches de Manon tenaient une grande banderole avec son portrait et ces quelques mots : "On ne t'oubliera jamais, que justice soit faite".

"C'est un dernier au revoir pour elle"

Beaucoup de jeunes qui connaissaient Manon ont tenu à être présents. Comme Justine, 20 ans. Elle vivait près de chez la jeune femme : "C'est un dernier au revoir pour elle. Tout le monde est là pour Manon aujourd'hui."

Carine, elle, est venue avec une de ses filles et par solidarité avec la famille de Manon : "C'est aussi par rapport à nos enfants : ça peut nous arriver à nous aussi. J'ai trois filles de 20, 18 et 13 ans" confie cette maman.

Le cortège est parti du café des sports de Vignacourt et a rejoint le stade de la commune, où Manon aimait retrouver ses amis. Là-bas, une minute de silence a été observée, avant un lâcher de ballons bleus et blancs, comme la couleur des vêtements que portaient tous les participants lors de ce moment de recueillement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess