Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Ychoux, près de 150 personnes rendent hommage à Saïd El Barkaoui

-
Par , France Bleu Gascogne

Ils étaient près de 150 personnes au Stade Municipal d'Ychoux ce dimanche pour rendre hommage à Saïd El Barkaoui. Le 20 mai 2018, son voisin lui avait tiré dessus à cinq reprises avec une arme à feu. Quelques jours après sa sortie de l'hôpital, Saïd est mort le 4 juin 2018 chez lui à Ychoux.

Ils étaient près de 150 personnes à rendre hommage à Saïd El Barkaoui au Stade Municipal d'Ychoux, ce dimanche
Ils étaient près de 150 personnes à rendre hommage à Saïd El Barkaoui au Stade Municipal d'Ychoux, ce dimanche © Radio France - François-Pierre Noel

C'était une après-midi pleine d'émotions au Stade Municipal d'Ychoux, près de 150 personnes se sont rassemblés pour rendre hommage à Saïd El Barkaoui, un peu plus d'un an après sa mort chez lui à Ychoux. Pour l'occasion, la famille de Saïd a organisé des matchs de football pour promouvoir le "vivre ensemble"

Le 4  Juin 2018, Said El Barkaoui est mort chez lui, à Ychoux, quelques jours après être sorti de l'hôpital.  Son voisin lui avait tiré dessus à cinq reprises avec une arme à feu, deux semaines avant. L'autopsie pratiquée par le médecin légiste n'a pas permis de savoir si la mort de Saïd a bien été provoquée par les cinq tirs de son voisin.

La famille attend les suites de l'enquête

L'émotion est encore vive dans les yeux des membres de la famille de Saïd. Pour le moment, l'instruction est toujours en cours et la famille de la victime ne connaît pas de date pour un procès. Elle considère que le voisin de Saïd lui aurait tiré dessus sous fond de racisme. C'est ce que pense aussi la justice puisque le parquet de Mont-de-Marsan avait mis en examen le retraité de 67 ans "pour tentative d'assassinat, aggravée par une motivation à caractère raciste" en juin 2018. 

Jamila El Barkaoui, la sœur de Saïd a toujours du mal à faire le deuil de son frère : " On ne réalise toujours pas, c'est toujours très difficile pour moi de revenir à Ychoux parce qu'à chaque instant, j'ai l'impression que mon frère va surgir et me prendre dans ses bras. Je sens sa présence et son manque". Son frère Hassan attend le jugement de celui, qu'il estime, être l'assassin de son frère : " Tant que le jugement n'est pas passé, nous on n'est pas bien. Il nous a enlevé la chose qui comptait le plus pour nous, mon frère". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess