Faits divers – Justice

Abattoir de Mauléon suspendu : un professionnel ardéchois indigné par ces pratiques

Par Maxime Bacquié et Valéry Lombardo, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 29 mars 2016 à 19:05

Actes de cruauté envers les animaux : l'abattoir de Mauléon suspendu
Actes de cruauté envers les animaux : l'abattoir de Mauléon suspendu - imprime écran vidéo L214

Après la nouvelle vidéo choc tournée dans un abattoir des Pyrénées-Atlantiques, Stéphane Le Foll a annoncé des contrôles dans tous les abattoirs de France d'ici un mois. En Ardèche, le directeur de l'abattoir d'Aubenas se dit scandalisé par ces actes de cruauté.

Les images tournées clandestinement par l'association L214 dans cet abattoir du Pays-Basque font froid dans le dos. Sur la vidéo on voit des agneaux écartelés et découpés vivants. Des pratiques illégales qui ont fait réagir le gouvernement. Stéphane Le Foll, le ministre de l'agriculture, a annoncé ce mardi que tous les abattoirs français seraient contrôlés d'ici un mois. "C'est tout à fait normal qu'il y ait des contrôles quand on voit ce genre d'images," a réagit Jean-Marie Alix, le directeur de l'abattoir d'Aubenas, en Ardèche.

"On est complètement indigné" Jean-Marie Alix, directeur de l'abattoir d'Aubenas

C'est impensable que de tels actes puissent encore se produire de nos jours

Jean-Marie Alix : "On est complètement indigné par les images que l'on voit. Nous en tant que professionnels on compte avec virulence ce genre de pratique. C'est impensable que de tels actes puissent encore se produire de nos jours. Les abattoirs sont munis de matériel adéquat afin de procéder à la mise à mort des animaux, dans des conditions tout à fait normal. A l'abattoir d'Aubenas, on consacre des centaines de millier d'euros chaque année pour conforter cet outil de travail et le rendre performant et humain."