Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Abbeville : une femme dans un état critique après avoir été attaquée par son chien

mardi 5 juin 2018 à 12:49 Par Claudia Calmel, France Bleu Picardie et France Bleu

Une Abbevilloise de 51 ans a été mordue au visage ce mardi 5 juin 2018 par son chien, un malinois. Elle a été transportée au CHU d'Amiens. Son pronostic vital est engagé.

Un malinois (photo d'illustration)
Un malinois (photo d'illustration) © Maxppp - J. De Meester

Abbeville, France

Il est un peu moins de 8h30, ce mardi 5 juin, quand le commissariat d'Abbeville reçoit un appel paniqué : celui d'une gardienne d'immeuble d'une résidence HLM de la rue des Drapiers. Elle entend des hurlements. Une patrouille de police arrive sur place et parvient à localiser l'origine des cris : ils viennent d'un appartement du rez-de-chaussée. L'habitante du logement est en train d'être attaquée par son chien, un berger belge de type malinois. 

La victime, une femme de 51 ans, parvient finalement à enfermer le chien dans une autre pièce et à se traîner jusqu'à la porte d'entrée pour ouvrir aux policiers. Elle est très gravement blessée au visage et au bras. Elle perd beaucoup de sang. Elle est transportée au CHU d'Amiens. Selon les pompiers, son pronostic vital est engagé.

Le chien neutralisé par un vétérinaire 

Le malinois a été endormi par un vétérinaire et placé en refuge. Il y restera au mois 15 jours, le temps de subir la procédure réservé aux chiens mordeurs :  une évaluation comportementale et des analyses pour vérifier qu'il n'est pas porteur de la rage ou d'autres maladies. 

La victime était seule dans son logement au moment des faits. Elle y vit avec son compagnon. Un autre chien et deux chats étaient aussi dans l'appartement. 

Le commissariat d'Abbeville ne sait pas encore ce qui a déclenché l'attaque : la victime n'était pas en mesure d'être entendue au moment de l'intervention.