Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Abus de faiblesse à Fabrègues : 100.000 euros dépensés en cadeaux et jeux vidéo

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Un homme et son fils ont été interpellés à Fabrègues (Hérault) pour avoir utilisé la carte bleue d'un ami pendant quatre ans. Une escroquerie à 100.000 euros.

Illustration
Illustration © Maxppp -

Fabrègues, France

Ils utilisaient la carte bleue de leur ami pour leur propre compte. Trois personnes ont été interpellées en début de semaine à Fabrègues : un homme de 47 ans, son fils de 16 ans et sa compagne. Jeux vidéo et cadeaux en tout genre, 100.000 euros ont été dépensés en quatre ans, on peut dire que la carte bleue chauffait.

Au départ c'est une histoire de solidarité. L'homme propose à son ami handicapé de l'aider à faire ses courses, il lui emprunte sa carte bleue et bien sûr le code qui va avec. C'était il y a plus de quatre ans. Mais très rapidement, l'ami abuse de cette confiance et utilise la carte à des fins personnelles.

Après le père, le fils 

Puis c'est le fils qui s'y met à son tour, il dépense sans compter sur des plateformes de jeux vidéo, achète des séries et des films sur internet. Ce qui était discret au départ, devient beaucoup plus suspect car les sommes deviennent de plus en plus importantes. 10.000 euros dépensés en quelques jours rien que pour l'adolescent.

100.000 euros en quatre ans

L'ami handicapé finit donc par découvrir l'abus de faiblesse et porte plainte. L'homme reconnait mais tente d'évoquer des difficultés financières, une défense qui tient mal, car cette carte a surtout servi à faire des cadeaux : parfums, appareils électroniques, parfois des cigarettes aussi. 100.000 dépensés en quatre ans. Des cadeaux pour sa compagne qui a été mise hors de cause, elle n'était au courant de rien.

La compagne ne sera donc pas poursuivie, l'homme comparaîtra devant le tribunal correctionnel en octobre et son fils devant un juge pour enfant en novembre.