Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Accident à Ibos : une femme de 48 ans évacuée vers l'hôpital de Toulouse en état de détresse vitale

-
Par , France Bleu Béarn

L'accident s'est produit ce samedi matin vers 10 heures sur la D817 entre Pau et Tarbes à hauteur d'Ibos. Deux véhicules se sont heurtés frontalement, les trois victimes ont été évacuées vers les hôpitaux de Tarbes et Toulouse et la route a été bloquée jusqu'à 12 h 30.

Le choc frontal impliquant trois personnes s'est produit sur la D817 à Ibos (Hautes-Pyrénées).
Le choc frontal impliquant trois personnes s'est produit sur la D817 à Ibos (Hautes-Pyrénées). © Radio France - Manon Claverie

L'accident a été "très violent" d'après la police des Hautes-Pyrénées. Dans une voiture, un homme de 37 ans, "gravement blessé, dont le pronostic vital n'est pas engagé", toujours d'après la police. Il a été évacué à l'hôpital de Tarbes. 

En face, un homme de 55 ans et une femme de 48 ans, dont le pronostic vital est engagé et qui a dû être transportée par un hélicoptère de la gendarmerie vers le Centre hospitalier de Toulouse. Tous deux ont d'abord dû être désincarcérés de leur voiture par les pompiers. "L'intervention a duré de longues minutes, cela laisse présager que leur voiture était dans un état de destruction avancé", précisent les forces de l'ordre. 

Cette portion de route, dans la zone commerciale d'Ibos, a été bloquée jusqu'à 12 h 30. On ignore pour l'instant les circonstances de l'accident. Des prélèvements sanguins ont été réalisés sur les victimes pour chercher à savoir si l'alcool ou les stupéfiants pouvaient en être la cause mais, étant donnée l'heure de l'accident, cette piste n'est pas privilégiée par la police. 

L'accident a nécessité l'intervention de dix-sept sapeurs pompiers, sept engins et deux patrouilles de police. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu