Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Accident mortel d'Avenay-Val-d'Or : la conductrice et sa fille seront inhumées mercredi dans l'intimité

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Une semaine après l'accident qui a coûté la vie à quatre personnes dont trois enfants au passage à niveau d'Avenay-Val-D'or dans la Marne, on apprend que la conductrice et sa fille seront inhumées ce mercredi.

Un couple est venu déposer des fleurs et des peluches au passage à niveau d'Avenay-Val-d'Or (Marne), le 16 juillet 2019, au lendemain de la collision entre un train et une voiture.
Un couple est venu déposer des fleurs et des peluches au passage à niveau d'Avenay-Val-d'Or (Marne), le 16 juillet 2019, au lendemain de la collision entre un train et une voiture. © Radio France - Raphaël Cann

Avenay-Val-d'Or, France

L'avis d'obsèques à paraître mardi dans le journal l'Union précise que l'assistante maternelle qui conduisait la voiture et sa fille de  10 ans seront inhumées ce mercredi 24 juillet dans l'intimité à Aÿ-Champagne.  "Intimité familiale et amicale" selon l'Union de Reims.

Marie-Hélène Harsigny, 37 ans, était au volant de la voiture qui a percuté la barrière du passage à niveau d'Avenay-Val-D'or le 15 juillet dernier.  Le train qui arrivait n'a pu éviter le choc. Deux autres enfants ont été tués dans l' accident, deux enfants d'un et trois ans qui étaient gardés par l'assistante maternelle. l'enquête suit son cours. les gendarmes ont lancé en fin de semaine dernière un appel à témoins pour entendre toutes les personnes qui auraient pu noter un dysfonctionnement des barrières sur ce passage à niveau dans les jours qui ont précédé le drame.