Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Accident d'ULM à Itxassou : le pilote est décédé

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu

Le pilote d'ULM, impliqué dans l'accident qui s'est déroulé ce mercredi à Itxassou, est décédé des suites de ses blessures. Âge de 82 ans il avait été transféré au Centre Hospitalier de la Côte Basque à Bayonne juste après le crash.

L'avion ULM avait décollé à 16h20 depuis l'aérodrome d'Itxassou
L'avion ULM avait décollé à 16h20 depuis l'aérodrome d'Itxassou © Maxppp - PHOTOPQR/LE PROGRES

Pays Basque, France

Épilogue tragique après l'accident d’ULM qui s'est déroulé mercredi après-midi sur l’aérodrome d'Itxassou. Le pilote est mort vers 20h ce mercredi soir au Centre Hospitalier de la Côte Basque à Bayonne, où il avait été transféré par l'hélicoptère du SMUR juste après l'accident. Âgé de 82 ans le pilote n'a pas survécu à ses graves blessures.

Chute de 50 mètres

L'accident a eu lieu vers 16h20 ce mercredi au moment où l'avion remorqueur décolle du petit aérodrome d'Itxassou. L’ULM, avec un pilote à bord, tracte un planeur dans lequel se trouvent deux personnes. Rapidement L’ULM vire sur la gauche, part en vrille et s’écrase après une chute de 50 mètres. 

Si le petit avion à moteur n'a pas pu se poser, le planeur de son côté a réussi à atterrir dans un champ voisin. La préfecture a coordonné les secours en mobilisant notamment 21 sapeurs-pompiers et leurs véhicules d'intervention. C'est désormais la brigade de gendarmerie des transports aériens qui prend le relais. L’enquête devra déterminer les causes du drame.

Choix de la station

France Bleu