Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un bus contre une voiture dans le Jura : neuf enfants légèrement blessés

-
Par , France Bleu Besançon
Septmoncel, France

Une collision entre une voiture et un bus transportant des enfants a fait onze blessés ce mardi sur la commune de Septmoncel, près de Saint-Claude. Outre les enfants, le conducteur du bus et celui de la voiture sont légèrement touchés.

© Maxppp -

Une collision entre un bus et une voiture s'est produite ce mardi, peu après 13 heures, sur la D 436, au niveau de la commune de Septmoncel, à côté de Saint-Claude, dans le Jura. Une voiture a quitté sa trajectoire pour une raison encore inconnue. Elle est allée heurter le bus qui arrivait en face avec, à son bord, 35 enfants, deux accompagnants et un chauffeur. Les enfants étaient en déplacement dans le cadre d'une sortie péri-scolaire.

A leur arrivée, les pompiers ont constaté que neuf enfants étaient légèrement blessés, tout comme le chauffeur du bus et le conducteur de la voiture. Tous ont été hospitalisés pour contrôle. Les autres passagers du bus, petits et grands, ont été pris en charge par une cellule d'urgence médico-psychologique.

L'automobiliste contrôlé positif aux stupéfiants

Les gendarmes ont pour leur part pratiqué un test salivaire sur le conducteur de la voiture. Test qui s'est révélé positif aux stupéfiants, mais ce résultat devra être confirmé par une analyse sanguine.

La préfecture du Jura promet des contrôles renforcés en matière de conduite sous l'emprise de stupéfiants. Elle rappelle qu'il s'agit d'un délit, passible de deux à trois ans de prison et 4.500 à 45.000 euros d'amende.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess