Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Enfant écrasée par un bus à Orchamps-Vennes en 2017 : 2 ans de prison avec sursis pour le chauffeur

-
Par , France Bleu Besançon

Le 28 juin 2017, une petite fille de 2 ans avait été tuée par un bus sans chauffeur, à Orchamps-Vennes (Doubs). Mercredi 10 mars 2021, le chauffeur qui avait stationné et quitté le véhicule, a été condamné à 2 ans de prison avec sursis par le tribunal de Besançon.

Le 28 juin 2017, le car a percuté plusieurs voitures avant d'écraser la fillette et sa grand-mère.
Le 28 juin 2017, le car a percuté plusieurs voitures avant d'écraser la fillette et sa grand-mère. © Radio France - Nais Esteves

L'accident mortel a eu lieu le 28 juin 2017 à Orchamps-Vennes (Doubs). Un chauffeur de bus stationne son véhicule et enclenche le système "stop-bus" mais, pas le frein de stationnement. Lorsqu'il quitte le véhicule, celui-ci dévale une pente et fonce sur une petite fille de 2 ans et sa grand-mère. La petite est tuée sur le coup, sa grand-mère grièvement blessée. Mercredi 10 mars 2021, le tribunal de Besançon a condamné le chauffeur a 2 ans de prison avec sursis

Le bus avait tué une fillette de 2 ans et grièvement blessé sa grand-mère

L'audience s'est déroulée le 11 février 2021 mais, le verdict avait été mis en délibéré au mercredi 10 mars. Lors des débats, selon nos confrères de l'Est Républicain, la présidente Sophie Fouché avait jugé peu fiable le système "stop-bus" choisi par le conducteur : "tout conducteur doit savoir que l’activation du frein de stationnement est obligatoire."

C'est un accident tragique, mais pas une faute pénale - Maître Schwerdorffer

De son côté, Maître Schwerdorffer, l'avocat du prévenu, avait considéré que ce système était fiable et que son client n'avait commis aucune faute au regard du code de la route. Argument qu'il a réaffirmé mercredi 10 mars au micro de France Bleu Besançon : "la procédure a été bien utilisée, s'il y a défaillance, elle est au niveau du constructeur, c'est un accident tragique, mais pas une faute pénale"

Et Maître Schwerdorffer d'ajouter : "nous avons déjà interjeté appel de cette décision et le débat sera donc de nouveau soumis à la cour d'appel". Le chauffeur du bus a également été condamné à une annulation de son permis de conduire et une interdiction de le repasser pendant un an. Il devra verser 145 000 euros de dommages et intérêts à la famille de la victime. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess