Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Béarn : le conducteur du camion tombé dans un ravin à Etsaut est décédé, les opérations de relevage sont en cours

mardi 28 août 2018 à 7:35 Par Maud Calves, France Bleu Béarn, France Bleu Pays Basque et France Bleu

Le conducteur du camion espagnol qui s'est écrasé ce lundi en contrebas de la route au niveau de la commune d'Etsaut, en vallée d'Aspe dans les Pyrénées-Atlantiques, est décédé. Deux grues sont sur les lieux pour remonter le poids lourd. Le produit désinfectant dangereux est en train d'être pompé.

Une équipe du GRIMP est mobilisé pour remonter le camion.
Une équipe du GRIMP est mobilisé pour remonter le camion. © Radio France - Marie-Line Napias

Etsaut, France

Au lendemain de l'accident d'un camion citerne transportant des matières dangereuses sur la RN  134, les secours sont toujours sur place ce mardi matin. Le camion, transportant une matière toxique s'est renversé dans la descente du fort du Portalet, au niveau de la commune d'Etsaut ce lundi en début d'après-midi. 35 pompiers sont mobilisés. Ils ont passé la nuit à placer des cordages autour du véhicule. Deux grues sont sur les lieux, pour remonter dans un premier temps le tracteur du camion, puis la citerne. 

L'entreprise espagnole Ainsa, propriétaire du poids lourd, a ramené sur place le dispositif nécessaire pour puiser le chlorite de sodium contenu dans la citerne. Ce produit toxique est souvent utilisé comme désinfectant ou blanchissant. Les conditions d'intervention sont difficiles, pour le moment on ne sait pas encore si une partie de ce produit s'est déversé dans le gave de Bélonce, un affluent du gave d'Aspe. Par mesure de précaution, la mairie de Gurmençon et d'Oloron ont pris un arrêté interdisant les activités nautiques dans le gave.  Le maire de Borce, excédé, compte prendre un arrêté interdisant le transport de matières dangereuses dans sa commune. 

Didier Bayens, le maire de Borce

Les sapeurs-pompiers de la cellule d'intervention chimique et radiologique sont sur place.  - Radio France
Les sapeurs-pompiers de la cellule d'intervention chimique et radiologique sont sur place. © Radio France - Marie-Line Napias
Le camion citerne a dévalé 30 mètres.  - Radio France
Le camion citerne a dévalé 30 mètres. © Radio France - Marie-Line Napias

La route toujours coupée

L'électricité ne sera finalement pas coupée  à Urdos pendant les opérations de relevage du poids lourd. La société Enedis a dévié la ligne électrique placée au-dessus de la route. 

Sur la route du Somport, la RN134, la portion entre Urdos et Borce est toujours coupée dans les deux sens. L'accès au tunnel et au col du Somport sont donc impossibles pour le moment.

Les opérations sont délicates.

Les sapeurs-pompiers du GRIMP (Groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux) sont à pied d'oeuvre.  - Radio France
Les sapeurs-pompiers du GRIMP (Groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux) sont à pied d'oeuvre. © Radio France - Marie-Line Napias