Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Accident de car de Cléon-d'Andran : le conducteur du tracteur condamné à six mois de prison avec sursis

mercredi 31 octobre 2018 à 14:48 - Mis à jour le mercredi 31 octobre 2018 à 16:37 Par Nathalie De Keyzer et Alexandre Berthaud, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Le tribunal a suivi les réquisitions du procureur et condamné le conducteur du tracteur à six mois de prison avec sursis. Le 18 octobre 2017, cet agriculteur n'avait pas baissé la fourche de son engin pour sortir de son champ, sans visibilité, il avait percuté un car scolaire et blessé 15 enfants.

Le car accidenté à Cléon-d'Andran
Le car accidenté à Cléon-d'Andran © Radio France - Mélanie Tournadre

Cléon-d'Andran, France

Lors du procès le 10 octobre dernier, le conducteur du tracteur avait reconnu sa responsabilité complète à la barre du tribunal, devant la salle remplie des familles des jeunes victimes. Le car scolaire ramenait 35 enfants après les cours, 15 avaient été blessés dont une collégienne très gravement. 

Ce mercredi personne n'a fait le déplacement pour entendre le jugement. Ni les victimes, beaucoup sont encore très choquées, ni le conducteur du tracteur. Le tribunal a suivi les réquisitions du procureur et condamné l'agriculteur à six mois de prison avec sursis. Il devra aussi indemniser certaines victimes, en tout 4288 euros. 

Accumulation d'erreurs

Le jour de l'accident en octobre 2017, le conducteur du tracteur n'avait aucune visibilité en sortant de son champ. Et il le savait. Quatre mètres séparent la cabine du tracteur de la pointe de la fourche. Pourtant, il a traversé avec la fourche levée à deux mètres de hauteur alors qu'il aurait dû l'abaisser.

Pourquoi n'a-t-il jamais demandé de miroir au bord de la route ? Vingt-neuf ans ans sans tenter de régler le problème avait souligné le procureur lors de l'audience. Voilà toutes les erreurs, les unes à la suite des autres, qui ont conduit à l'accident. 

Permis supprimé

Le tribunal a également supprimé le permis de conduire de l'agriculteur, avec interdiction de le repasser avant six mois. L'homme devra aussi régler une amende de 1200 euros.