Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Accident de chasse à Crespian : les propriétaires de Laïka vont porter plainte

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Après la mort de leur chienne Laïka au cours d'un accident de chasse dimanche dernier, les deux trentenaires ont finalement décidé de porter plainte. Amandine et Hugo souhaitent faire bouger les choses sur l'encadrement de la chasse.

De nombreuses associations ont apporté leur soutien à Amandine et Hugo
De nombreuses associations ont apporté leur soutien à Amandine et Hugo © Radio France

La colère n'est toujours pas retombée chez Amandine et Hugo. Dimanche dernier, au cours d'une promenade dans le bois d'Eleins, à Crespian, leur chienne Laïka, un berger allemand de 4 ans, a été tuée par un chasseur au cours d'une battue. Ce dernier pensait tirer un sanglier. Après avoir passé une audition avec les gardes-chasse ce mardi, le couple a finalement décidé de porter plainte : "On a compris que la sanction à l'encontre du chasseur serait trop légère. On veut marquer le coup, donc on va poursuivre cette affaire en justice", explique Hugo. 

Beaucoup de soutien sur les réseaux sociaux

Depuis la mort de Laïka, Amandine et Hugo ont reçu beaucoup de soutien, des anonymes et aussi des associations, comme celle de Rémi Gaillard, "Anymal", qui a proposé au couple de leur fournir un avocat. "On va avoir besoin de conseils, car on ne sait pas encore contre qui on va porter plainte. Évidemment, on veut que le chasseur ne soit plus jamais autorisé à chasser, mais cela ne suffit pas, raconte Amandine. On veut que les choses bougent : dans nos forêts, des personnes qui ne sont pas capables de reconnaître un animal à 10 mètres peuvent se promener avec des armes de guerre. C'est inadmissible." Le couple souhaite que la mort de Laïka entraîne une réglementation beaucoup plus stricte de la chasse. Ils déposeront leur plainte dans les prochains jours. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu