Faits divers – Justice

Accident de chasse : une erreur de tir a failli tourner au drame à Saint-Julien-de-Coppel

Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne lundi 12 décembre 2016 à 18:27

La balle a traversé la porte d'entrée de la maison à Saint-Julien-de-Coppel
La balle a traversé la porte d'entrée de la maison à Saint-Julien-de-Coppel © Maxppp - David Ademas

L'accident s'est produit samedi après-midi lors d'une battue aux sangliers. Les chasseurs armés ont été identifiés par les gendarmes de Billom, en charge de l'enquête. Leurs carabines ont été saisies afin de déterminer l'auteur du coup de feu, qui n'a miraculeusement pas fait de blessé.

La saison de chasse bat son plein en Auvergne comme ailleurs. Et malgré les règles de sécurité strictes appliquées autour des battues, le risque zéro d'accident n'existe pas. Une famille résidant dans le lotissement "les Tournesols" à Saint-Julien-de-Coppel a bien failli en faire les frais samedi après-midi. Une balle est venue transpercée la porte d'entrée de la maison et a fini sa course folle dans un placard. Très vite, il a été établi que le tir provenait d'une battue aux sangliers organisée à 600 mètres de là, dans un bois surplombant le lotissement.

Le chasseur a commis une erreur de tir - François Delavet, président de la société de chasse de Saint-Julien-de-Coppel

Par miracle, aucun membre de la famille n'a été touché. Les gendarmes de Billom ont effectué les premières constatations. Le projectile a été récupéré et les chasseurs armés, parmi la trentaine de participants à la battue, ont tous été recensés. Leurs carabines ont été saisies. Ce qui permettra de d'identifier l'auteur du coup de feu accidentel. Joint par téléphone, le président de la société de chasse de Saint-Julien-de-Coppel, François Delavet, a confirmé que la sécurité autour de cette battue était optimale. Avant de reconnaitre qu'une erreur de tir avait été commise par un des chasseurs. Une première pour lui en plus de 30 ans de présidence. Et même si elle s'achève sans drame, elle pourrait l'inciter à jeter l'éponge face aux règles de plus en plus contraignantes imposées aux chasseurs.

Le nombre total d’accidents de chasse relevés durant la saison 2015-2016 s’est élevé à 146, dont 10 mortels, selon le "réseau sécurité" de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage. 122 accidents, dont 14 mortels, avaient été enregistrées la saison précédente. Le nombre d’accidents mortels est d'ailleurs en baisse continue depuis près de 20 ans.