Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Accident de la route : la famille d'une victime demande l'instauration de tests d'aptitude pour les conducteurs âgés

vendredi 2 novembre 2018 à 19:36 Par Alice Kachaner, France Bleu Paris et France Bleu

Un conducteur de 92 ans a perdu, samedi 27 octobre, le contrôle de son véhicule dans le XVe arrondissement de Paris. Trois personnes sont grièvement blessées. La famille d'une des victimes réclame l'instauration de tests pour les seniors qui prennent le volant.

Selon la Sécurité routière, les seniors sont moins impliqués dans les accidents de la route que d'autres tranches d'âge
Selon la Sécurité routière, les seniors sont moins impliqués dans les accidents de la route que d'autres tranches d'âge © Maxppp - GAETAN BALLY

Paris, France

Un conducteur de 92 ans a perdu, samedi 27 octobre, le contrôle de son véhicule dans le XVe arrondissement de Paris. Trois personnes sont grièvement blessées. 

Aucune trace de freinage

Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l'accident. Selon les premières observations, aucune trace de freinage. Le conducteur a-t-il eu un malaise ou tout simplement confondu la pédale du frein avec celle de l'accélérateur ? La famille de Pauline, l'une des victimes, demande au gouvernement d'agir en créant des tests pour les personnes âgées qui prennent le volant.

La jeune femme de 27 ans était garée sur le trottoir à Convention, assise sur son scooter, lorsque le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule. La voiture lui a arraché la jambe. Elle est désormais amputée.  

Pourquoi n'y a-t-il pas de loi en France qui oblige tout un chacun, vous, moi, le jour où nous n'avons plus toutes nos facultés, à passer des tests d’aptitude à la conduite ?", s'interroge Véronique Déroulède, la tante de la victime.

Les seniors ont moins d'accidents que les jeunes adultes

Pourtant, selon les statistiques de la Sécurité routière, les seniors auraient moins d'accidents de la route que les jeunes adultes. Ils roulent plus doucement et utilisent moins régulièrement leur véhicule.  

Le permis à vie

Pour maître Jehanne Collard, avocate spécialisée dans les accidents de la circulation, cet incident pose avant tout la question du permis à vie : "Les seniors ne sont pas accidentogènes. Le problème est plus global. Quand vous passez votre permis à 20 ans, vous pouvez être en très bonne santé et ne plus l'être à 40 ans. Vous pouvez être atteint de maladie cardiaque ou être sous l'emprise d'antidépresseurs et de somnifères, dont on connaît la dangerosité au volant. Tous les Français qui conduisent sont concernés.

Interrogé sur ce sujet sur RTL, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a indiqué qu'il n'envisageait pas de créer des tests d'aptitude à la conduite.