Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Accident de Laon : le conducteur du poids-lourd mis en examen pour homicides et blessures involontaires

- Mis à jour le
Par

Deux jours après la collision mortelle survenue sur la RN2 à Laon (Aisne), le conducteur du poids-lourd a été mis en examen pour homicides et blessures involontaires ce jeudi. Il a été placé sous contrôle judiciaire et son permis lui a été retiré. Il encourt jusqu'à cinq ans d’emprisonnement.

Mardi, ce poids-lourd a percuté une voiture venant en sens inverse à Laon (Aisne) Mardi, ce poids-lourd a percuté une voiture venant en sens inverse à Laon (Aisne)
Mardi, ce poids-lourd a percuté une voiture venant en sens inverse à Laon (Aisne) © Radio France - Timothé Rouvière

Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Laon, deux jours après l'accident mortel survenu sur la RN2 (Aisne) . Le conducteur du poids-lourd impliqué est mis en examen ce jeudi, pour homicides et blessures involontaires. Présenté devant le tribunal en début d'après midi, l'homme de 57 ans est placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de conduire tout véhicule terrestre à moteur : il a rendu son permis au tribunal.

Publicité
Logo France Bleu

Le scénario de l'accident se précise

Dans un nouveau communiqué, le procureur de la république de Laon précise l'état des investigations. Selon lui, le conducteur a été distrait par un câble le gênant à l'intérieur de son véhicule. "Il a détourné le regard afin de s'en occuper. Lorsqu'il a relevé la tête, il s'est aperçu d'un ralentissement et n'a pas été en mesure de stopper son véhicule, percutant ceux devant lui", précise le parquet. Parmi ces véhicules, une voiture avec quatre enfants, âgés entre 9 et 13 ans, tués dans l'accident et la mère de l'un d'eux, grièvement brûlée.

Il encourt jusqu'à cinq ans d'emprisonnement

Outre les chefs d'homicides et blessures involontaires, l'homme de 57 ans est également poursuivi pour un délit de fuite, commis à Soissons quelques dizaines de minutes avant le drame. Il encourt jusqu'à cinq ans d'emprisonnement.

Trois des enfants tués dans l'accident étaient originaires d'Anizy-le-Grand, une petite commune de l'Aisne où leur mère est employée de mairie. "Cette nouvelle tragique nous laisse sans voix" exprime la municipalité dans un communiqué . Le maire organise une marche blanche, ce vendredi à partir de 19h30. Une cellule d'écoute psychologique doit être activée, vendredi également.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu