Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Accident de luge au Mont-Dore : ouverture d'une instruction pour homicide involontaire

-
Par France Bleu Pays d'Auvergne

L’avocate de la famille du petit Axel a annoncé ce jeudi l’ouverture d’une instruction pour homicide involontaire à Clermont-Ferrand sur ce drame. Le petit garçon âgé de quatre ans est décédé il y a quelques jours. En mars dernier, alors qu’il faisait de la luge au Mont-Dore, il était tombé dans la Dordogne et avait été hospitalisé dans un état grave. Il était dans le coma depuis.

Mont-Dore : le petit garçon de 4 ans avait terminé sa course dans les eaux glacées de la Dordogne
Mont-Dore : le petit garçon de 4 ans avait terminé sa course dans les eaux glacées de la Dordogne © Maxppp

L'avocate de la famille du petit Axel annonce ce jeudi l'ouverture d'une instruction pour homicide involontaire à Clermont-Ferrand . Axel c'est ce petit garçon de quatre ans qui était tombé dans la Dordogne gelée le 2 mars dernier, alors qu'il faisait de la luge au Mont Dore où il était en vacances avec ses parents. Il n’avait pu être repêché par des employés municipaux que deux kilomètres plus loin. Hospitalisé dans un état grave, il avait ensuite été transféré à l’hôpital de Garches oùil est décédé le 16 mai dernier .

La famille porte plainte contre la mairie du Mont-Dore

Pour la famille du petit garçon la mairie a une part de responsabilité dans l'accident par manque d'information sur les dangers du site. Pour l’avocate des parents, Me Jehanne Collard, "les stations de ski vont comprendre qu’elles ont un devoir de prévention des risques et qu’elles ne peuvent pas se contenter d’encaisser la manne des sports d’hivers sans investir dans la sécurité" . La famille a déjà porté plainte contre la municipalité , elle estime que les lieux où s’est produit l’accident n’étaient pas suffisamment signalés comme dangereux. La piste de luge en question est en fait une piste de luge d’été et il ne s’agit pas d’un espace pour les sports d’hiver même si de nombreux enfants profitent du site. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess