Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Accident de manège dans le Rhône : l'exploitant mis en examen pour homicide involontaire

lundi 2 avril 2018 à 11:50 Par Xavier Demagny, France Bleu Isère et France Bleu

Après l'accident de manège qui a causé la mort d'un père de famille, samedi à Neuville-sur-Saône (Rhône), l'exploitant de l'attraction a été mis en examen lundi pour homicide et blessures involontaires.

L'accident s'est produit à Neuville-sur-Saône.
L'accident s'est produit à Neuville-sur-Saône. © Maxppp - Maxime Jegat

Neuville-sur-Saône, France

Une information judiciaire a été ouverte ce lundi à l'encontre de l'exploitant du manège accidenté samedi à Neuville-sur-Saône (Rhône), près de Lyon, précise à franceinfo le parquet de Lyon. L'homme est mis en examen pour homicide et blessures involontaires, mise en danger de la vie d'autrui et violation délibérée d'une obligation de prudence ou de sécurité

Un mort et deux blessés

L'accident de manège a coûté la vie à un homme âgé de 40 ans, samedi, et fait deux blessés. L'autopsie du père de famille aura lieu mardi matin. Le parquet de Lyon a par ailleurs requis le placement du propriétaire du manège sous contrôle judiciaire

D'importants problèmes techniques sur le manège

Les premières constatations révèlent d'importants problèmes mécaniques, électriques, hydrauliques et d'entretien du manège, rapporte franceinfo. Le rapport de l'expert n'est pas encore terminé mais il laisse déjà apparaître plusieurs manquements au regard des règles de sécurité. 

Dans la nacelle où avait pris place l'homme de 40 ans qui est décédé dans l'accident, sa compagne et un enfant, il n'y avait que deux ceintures de sécurité sur trois ; des éléments de décoration en fibre de verre au-dessus de la nacelle n'étaient pas bien fixés. 

Le manège était "bien entretenu" répond l'avocat du forain

L’avocat du forain a assuré à franceinfo que le manège était "bien entretenu", qu’il ne "présentait pas de défectuosité apparente" et également qu’il avait bien fait l’objet de contrôles techniques annuels (le dernier remontant au mois de juillet) venant ainsi contredire les premiers éléments de l’enquête. Maître François Saint-Pierre estime qu'il faut être "très prudent" et explique qu'un expert spécialisé dans les manèges va être nommé par le juge d'instruction. "C'est lui qui aura pour tâche d'identifier la cause technique de ce dramatique accident". 

L'avocat souligne par ailleurs que son client est "accablé", "désolé pour les victimes" de ce dramatique accident. C'est un "bon professionnel", dont le manège "n'était pas mal entretenu, bien au contraire" : "Depuis 30 ans et plus, [il] fait tourner des manèges, et ne s'explique pas ce qu'il s'est passé. Il a vu ce manège s'effondrer sous ses yeux. Il n'a pas d'explication à cet accident".