Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Accident de Millas

Accident de Millas : les réactions des élus et des personnalités

jeudi 14 décembre 2017 à 20:06 - Mis à jour le jeudi 14 décembre 2017 à 20:58 Par Anne Jocteur Monrozier et Isabelle Lassalle, France Bleu Roussillon et France Bleu

Peu après 16h ce jeudi, un bus scolaire et un TER sont entrés en collision sur la commune de Millas, près de Perpignan (Pyrénées-Orientales). L'accident a fait quatre morts et une vingtaine de blessés. Les réactions des élus et des personnalités.

Le Premier ministre Édouard Philippe, le préfet des Pyrénées-Orientales Philippe Vignes, la ministre des Transports Elisabeth Borne et la présidente de la région Occitanie Carole Delga à MIllas.
Le Premier ministre Édouard Philippe, le préfet des Pyrénées-Orientales Philippe Vignes, la ministre des Transports Elisabeth Borne et la présidente de la région Occitanie Carole Delga à MIllas. © Maxppp -

Millas, France

L'accident entre le train TER et le bus scolaire entre Perpignan et Villefranche-de-Conflent sur la commune de Millas a fait quatre morts et une vingtaine de blessés. La plupart des victimes sont des passagers du bus, des élèves âgés de 13 à 17 ans. Les réactions des personnalités.

Emmanuel Macron a assuré que "la mobilisation de l’État est totale pour leur porter secours."

Le Premier ministre Édouard Philippe est arrivé sur place vers 20h. Très ému, il a indiqué que le processus d'identification des victimes avait commencé et qu'il était "extrêmement difficile". "Nous comprenons que (les familles) vivent un moment d'angoisse", a jouté le Premier ministre. Pour lui, l'urgence est à l'enquête, à la prise en charge des victimes et à l'accompagnement des enfants et des familles traumatisées.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, a déclaré "c'est avec une immense tristesse que nous apprenons l'accident de bus scolaire de Millas. Mobilisation de tous les services de l'État".

La ministre des Transports Elisabeth Borne est arrivée sur place peu après 18h et a fait part de sa "très vive émotion suite au terrible accident"

Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, a également fait part de sa "vive émotion" dans un communiqué.

Selon Carole Delga, présidente de la région Occitanie, "il semblerait qu'il n'y ait pas eu de problème mécanique sur ce passage à niveau".

"Il semblerait qu'il soit bien entretenu, qu'il n'y avait pas de signalement de vétusté ou de défaillance", poursuit la présidente qui se dit "abasourdie. Nous pensons aux familles dont les enfants sont décédés, dont les enfants sont en train de se battre pour leur survie. C'est un drame effroyable".

Philippe Vignes, le préfet des Pyrénées-Orientales : "Nous sommes face à un événement grave, très grave". Il a déclenché le plan rouge "novi" (nombreuses victimes").

Pour Jean-Marc Pujol, le maire de Perpignan et président de la communauté urbaine qui s'est rendu immédiatement sur place, "le spectacle est celui d'une catastrophe. Les familles sont catastrophées. Vous imaginez le gymnase, l'angoisse, pour ne pas dire le désespoir".

"J'étais dans la salle, au milieu des familles, dans l'inquiétude absolue. Il est nécessaire que, rapidement, des soutiens psychologiques puissent intervenir. On se sent totalement désarmés".

Le maire de Saint-Féliu-d'Amont, la commune à proximité du lieu de l'accident, s'est rendu sur place. "Je suis encore bouleversé par ce que j'ai vu. C'est très très grave", témoigne Robert Olive.

  - Aucun(e)
-