Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Accident de minibus scolaire à Saint-Floret dans le Puy-de-Dôme

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne
Saint-Floret, Puy-de-Dôme, France

Le chauffeur a perdu le contrôle du véhicule, qui a fini sa course dans un mur d'habitation. 4 des 17 enfants, qui revenaient de la cantine, ont été blessés, essentiellement par des bris de verre.

Accident de minibus scolaire à Saint-Floret
Accident de minibus scolaire à Saint-Floret © Radio France - Eric Le Bihan

L'accident est survenu aux alentours de 13h30 sur la commune de Saint-Floret, à proximité d'Issoire. Le minibus assure quotidiennement la navette entre l'école primaire et la cantine située à Saint-Vincent, à deux kilomètres de distance. 

Le véhicule a heurté un muret avant de finir sa course contre le mur d'une habitation. 17 enfants, âgés entre 3 et 8 ans, se trouvaient à bord du minibus. 4 d'entre eux ont été blessés. Ils souffrent essentiellement de grosses coupures occasionnées par des bris de vitres. Une fillette a également été touchée à une jambe. Les jeunes victimes ont été transportées par ambulance dans les hôpitaux de Clermont-Ferrand, pour trois d'entre eux, et d'Issoire. Les 13 autres enfants sont indemnes mais très choqués.

le minibus scolaire s'écrase contre un mur d'habitation à Saint-Floret
le minibus scolaire s'écrase contre un mur d'habitation à Saint-Floret © Radio France - Eric Le Bihan

De gros moyens de secours ont été mobilisés. Une équipe du SMUR a appuyé l'intervention des sapeurs-pompiers venus de plusieurs casernes de la circonscription d'Issoire.

"Ca aurait pu être beaucoup plus grave"...

Certains bambins ont parlé d'un "bruit bizarre" lors du trajet, mais une enquête de gendarmerie va devoir faire la lumière sur les circonstances et les causes exactes de l'accident. Le maire de Saint-Floret, Maguy Lagarde, ne s'explique pas pourquoi le minibus est sorti de la route, alors qu'il se trouvait dans une ligne droite. Le chauffeur lui a affirmé qu'il ne roulait "qu'à 70 km/h environ". Et le maire de lui rétorquer que la vitesse était limitée à 50 km/h à cet endroit.

Maguy Lagarde finira par confier que l'accident aurait pu tourner au drame, si le minibus avait fini sa course de l'autre côté de la départementale 26. Là où coule la rivière la Couze Pavin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess