Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Accident de parapente à la Chapelle d’Abondance : une enquête pour homicide involontaire ouverte

-
Par , France Bleu Pays de Savoie
La Chapelle-d'Abondance, France

Une enquête pour homicide involontaire est ouverte aprés l'accident de parapente de la Chapelle d'Abondance dans le Chablais mardi.

Capture Google Street View du lieu de l'accident à la Chapelle d'Abondance
Capture Google Street View du lieu de l'accident à la Chapelle d'Abondance -

Le parquet de Thonon annonce ce mercredi qu’une enquête pour homicide involontaire est ouverte après l’accident mortel de parapente dans le Chablais. Un moniteur et son client, qui effectuaient un baptême en biplace, sont morts mardi. Ils se sont écrasés sur le toit d'une ferme. Le parquet de Thonon ne privilégie aucune piste pour l'instant : erreur humaine ou défaillance technique ? S’il s’agit d’une défaillance technique  il pourrait y avoir des poursuites. Le matériel a été saisi par les gendarmes pour être analysé.

De son côté, la Fédération française de vol libre (FFVL) elle aussi, mène son enquête. « Dès lors qu’il y a un accident, la fédération essaie de comprendre ce qui s’est passé pour en tirer des enseignements et éventuellement prendre des mesures », explique Yves Goueslain, le directeur technique national, à France Bleu Pays de Savoie. Il ne s’avance pas sur les circonstances de cet accident mais selon lui,"le moniteur (qui n’était pas membre de la FFVL)  était qualifié et les conditions météo étaient favorables ».

Un accident rarissime

« Malheureusement s’est déjà arrivé mais pas depuis plusieurs années », affirme Yves Goueslain. « Un tel accident avec deux morts sur un parapente biplace c’est très exceptionnel ». Et le directeur technique national de la FFVL explique qu’en cette période plusieurs centaines de vols en biplace sont effectués tous les jours en Haute-Savoie par des professionnels. « Nous avons à déplorer quelques incidents mais des accidents de ce niveau-là ça reste exceptionnel ». 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess