Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Accident de péniche à Sablons : l'évacuation va prendre plusieurs jours

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu Drôme Ardèche

Les opérations de vidange de la péniche accidentée mardi matin sur le Rhône doivent durer jusqu'à vendredi au moins. En attendant le périmètre de sécurité reste en place.

Péniche sur le Rhône (Illustration)
Péniche sur le Rhône (Illustration) © Maxppp - Tim Somerset

Une opération longue et complexe est engagée sur le Rhône à Sablons (Isère), après l'accident mardi matin tôt d'une péniche chargée de chlorure de vinyle à la sortie d'une écluse. Même si tout danger immédiat de pollution est écarté pour les riverains et le fleuve, il a été décidé de vidanger sur place les 2 200 tonnes de gaz encore à bord, avant de déplacer la péniche de 120 mètres de long. Des opérations de vidange qui seront terminées "au mieux en fin de semaine" indique la Préfecture de l'Isère. ce qui s'explique par la "complexité technique de l’incident".  Il faut d'abord acheminer une autre péniche dans laquelle transvaser le contenu et, précise la Préfecture, "avant de procéder au dépotage des produits contenus dans les cuves du bateau, il convient de s’assurer de la stabilité et de la flottabilité de ce dernier". D'ici là le périmètre de sécurité de 400 mètres reste en place autour de l'embarcation pour éviter tout sur-accident et la circulation fluviale interrompue donc à hauteur de Sablons.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu