Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Accident de Puisseguin : 550 personnes à Saint-Germain-de-Clairefeuille pour rendre hommage aux victimes

samedi 7 novembre 2015 à 18:27 - Mis à jour le samedi 7 novembre 2015 à 18:49 Par Louise Delépine, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu

Une marche blanche a rassemblé 550 personnes samedi après-midi à Saint-Germain-de-Clairefeuille dans l'Orne pour rendre hommage à Cyril, le chauffeur routier impliqué dans la collision avec un car il y a trois semaines à Puisseguin, et à son fils de 3 ans Théo.

La famille de Cyril et Théo ouvrait cette marche blanche.
La famille de Cyril et Théo ouvrait cette marche blanche. © Radio France - Louise Delépine

Saint-Germain-de-Clairefeuille, France

Les organisateurs ont souhaité un moment de recueillement en hommage à toutes les victimes de cet accident, mais c'est évidemment Cyril et Théo Aleixandre qui étaient dans tous les esprits des marcheurs. La famille était originaire de la commune, où était basée l'entreprise de transports Aleixandre. 

Sur le portail de l'entreprise, des bougies et des fleurs ont été déposées.  - Radio France
Sur le portail de l'entreprise, des bougies et des fleurs ont été déposées. © Radio France - Louise Delépine

Au premier rang de cette marche, la famille, les proches de Cyril et Théo portait des photos, et des roses blanches, et derrière la foule des anonymes était venue rendre hommage. Parmi les marcheurs, beaucoup de routiers venus montrer leur soutien, leur émotion comme Renaud, chauffeur routier venu de l'Eure. Il ne connaissait pas Cyril Aleixandre, mais en marchant, ce routier avait leur larmes aux yeux. 

Il avait dans mes âges, son petit bout de chou a l'âge de ma petite, donc ça m'a encore plus touché, et j'étais révolté aussi de voir que tout le monde parlait des victimes du car, et pas de celles du poids lourd.

Beaucoup de professionnels du transport ont eu l'impression que le chauffeur du poids lourds était pointé du doigt et tenu pour responsable de l'accident avant même que les conclusions de l'enquête ne soient rendues.