Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Accident de Rohan : "Le conducteur présumé était ivre, 0,83g/l de sang"

jeudi 6 août 2015 à 12:35 Par Pauline Kerscaven, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Le procureur de Vannes a dévoilé, ce jeudi midi, les premiers éléments de l'enquête de l'accident de Rohan. Le conducteur présumé du Berlingo avait bu. Les jeunes roulaient sans destination particulière.

Les jeunes étaient 14 dans une voiture de type utilitaire sur cette petite route de campagne
Les jeunes étaient 14 dans une voiture de type utilitaire sur cette petite route de campagne © Quentin Chillou / Radio France

Yann Le Bris, le procureur adjoint de Vannes, tenait une conférence de presse ce midi. Il a livré les premiers éléments de l'enquête. Voici ce qu'il en ressort. 

Beaucoup d'alcool à la fête

"Cinq des jeunes blessés ont déjà été entendus", a annoncé le procureur adjoint. Ils ont déclaré que quinze personnes, toutes mineures, étaient présentes à la fête. "Il y a eu une consommation d'alcool en importance." Bière, vin et alcool fort. 

"Ils auraient dit "On roule !" à la cantonnade" Yann Le Bris, procureur adjoint de Vannes

Tous les jeunes devaient rester dormir sur le lieu de la soirée. Mais ils ont décidé de prendre une voiture, un Berlingo. "Ils n'avaient pas de destination particulière. Ils auraient dit "On roule !" à la cantonnade", a précisé Yann Le Bris.

Seulement 2,4 kilomètres séparaient l'endroit de la fête au lieu de l'accident.

Le conducteur avait 0,83g d'alcool par litre de sang

Lors de la sortie de route, trois jeunes se trouvaient devant, sept à l'arrière et quatre dans le coffre.

Quatre mineurs sont décédés et les autres ont été blessés. Ils sont encore hospitalisés mais leur état n'est plus préoccupant .

Le conducteur présumé, qui avait 0,83g d'alcool par litre de sang , a eu les deux bras cassés. "Son état psychologique n'a pas encore permis de l'entendre" , a ajouté le procureur adjoint. Selon l'amélioration de sa santé, il sera ensuite entendu par les enquêteurs. 

L'enquête va se poursuivre

Une information judiciaire a été ouverte. "Les familles des victimes auront un cadre privilégié pour accéder à la procédure", a promis Yann Le Bris. 

Le procureur adjoint a d'ailleurs rencontré les familles des victimes ce jeudi matin. "Elles souhaient désormais bénéficier de la plus grande tranquilité pour faire leur deuil."