Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Accident de Saint-Mamert-du-Gard : les gendarmes recherchent une Dacia blanche

jeudi 28 juillet 2016 à 17:41 Par Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère et France Bleu Hérault

Le 19 juillet, une habitante de Saint-Mamert âgée de 61 ans a été fauchée par une voiture. La dame est décédée. Le véhicule à l'origine de l'accident serait un monospace de marque Dacia, de type Lodgy ou Dokker et de couleur blanche.

Les enquêteurs recherchent une Dacia Lodgy ou Dokker blanche
Les enquêteurs recherchent une Dacia Lodgy ou Dokker blanche © Maxppp - Alexandre Marchi

Saint-Mamert-du-Gard, France

Le 19 juillet, une habitante du village de Saint-Mamert-du-Gard âgée de 61 ans a été fauchée par une voiture. La dame est morte sur le coup. Son corps a été retrouvé à plus de dix mètres du point d'impact.

Un appel à témoin a été lancé le lendemain. Depuis, l'enquête a permis de déterminer le type de véhicule qui serait à l'origine de l'accident : il s'agit d'un monospace de marque Dacia, de type Lodgy ou Dokker et de couleur blanche. Un modèle de voiture très répandu.

Celle que recherchent les gendarmes est abîmée sur le côté droit, avec notamment un phare cassé.

Le substitut du procureur Patrick Botero et le chef d'escadron Yvon Dalmas  - Radio France
Le substitut du procureur Patrick Botero et le chef d'escadron Yvon Dalmas © Radio France - Hervé Sallafranque

Les enquêteurs espèrent retrouver ce véhicule en alertant, dans un premier temps, les habitants du Gard et de l'Hérault, comme le précise le substitut du procureur de Nîmes Patrick Botéro.

Patrick Botero, substitut du procureur de Nîmes

Les habitants de ces deux départements qui verraient la voiture sur la route ou sur un parking, mais aussi les garagistes ou les carrossiers qui auraient été amenés à effectuer des réparations sur ce type de monospace sont invités à se manifester.

Les enquêteurs élargiront ensuite le périmètre si les recherches ne donnent rien dans ces deux départements. Car même s'il s'agit d'une petite route, a priori plutôt empruntée par des gens du secteur, il est aussi possible qu'une voiture venue d'ailleurs soit passée par cet endroit ce jour là.

Pour l'instant, aucune piste n'est écartée, explique le chef d'escadron Yvon Dalmas des gendarmes du Gard.

"Un travail de fourmi" selon le Chef d'Escadron Yvon Dalmas

Si vous avez des informations susceptibles de faire avancer l'enquête, vous pouvez contacter la gendarmerie de Saint-Chaptes au 04.66.81.20.73