Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Accident de train en Creuse : trois heures de retard pour le POLLT

Saint-Agnant-de-Versillat, France

Un Intercité a percuté, jeudi matin, des chevaux, à hauteur de Saint-Agnant-de-Versillat. Le trafic a été interrompu pendant trois heures. Aucun blessé parmi les 130 passagers, qui sont tout de même arrivés à Paris, avec quatre heures de retard.

L'Intercité n°3610 a percuté trois chevaux
L'Intercité n°3610 a percuté trois chevaux - Audrey Tison

Le train n°3610 ne parviendra jamais à Paris en ce jeudi matin. Parti de Cahors direction Austerlitz, l'Intercité a percuté des chevaux, à hauteur de Saint-Agnant-de-Versillat.  Un peu avant 10 heures, il vient de passer La Souterraine et prend une courbe, lorsqu'il percute des chevaux de trait. Les animaux se sont échappés de leur enclos, dans un pré voisin. Le train freine en catastrophe. Il s'arrête 300 mètres plus loin. La locomotive est touchée, elle ne peut pas repartir. Le trafic est neutralisé dans les deux sens de circulation. 

Aucun des passagers n'est blessé. Les pompiers et gendarmes arrivent rapidement sur place, rejoints par des agents de la SNCF. Ils décident de faire venir une nouvelle motrice de Limoges, pour tracter le train dans l'autre sens. Elle arrive à midi et permet aux passagers d'atteindre Saint-Sulpice-Laurière où ils reçoivent, un plateau repas. Puis ils montent dans un autre train et peuvent ainsi reprendre leur trajet jusqu'à Châteauroux et Paris. Mais ces voyageurs auront tout de même passé quatre heures de plus sur leur trajet direction Paris. 

"Aucune possibilité de les éviter" Pierre Decoursier, maire de Saint-Agnant

Plusieurs autres Intercités et TER subiront aussi des retards mais moins importants. Aucun voyageur ne devrait être remboursé, car l'accident n'est a priori pas imputable à la SNCF. L'entreprise a prévu de porter plainte contre le propriétaire des animaux. C'est une démarche qu'elle effectue après tous les accidents de ce genre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess