Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Accident de trottinette électrique mortel à Levallois-Perret : l'audience reportée en avril 2020

-
Par , France Bleu Paris

Un homme d'une vingtaine d'années devait comparaître ce lundi devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour homicide involontaire. Le 12 avril dernier, alors qu'il circulait à trottinette, il a percuté et tué un octogénaire qui marchait au niveau d'un passage piéton. L'audience est reportée.

Illustration trottinettes electriques en libre service a Paris
Illustration trottinettes electriques en libre service a Paris © Maxppp - Alexis Sicard

Nanterre, France

Le conducteur d'un trottinette électrique impliqué dans un accident mortel à Levallois-Perret comparaîtra en avril 2020 au tribunal de Nanterre. L'audience devait se tenir ce lundi mais la famille de la victime a demandé son renvoi. 

Le 12 avril dernier à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le conducteur de la trottinette a grillé un feu rouge et renversé un octogénaire qui traversait la route au niveau d'un passage piéton. Le choc est violent, il est projeté à plus de trois mètres. L'homme de 81 ans est évacué à l'hôpital Beaujon de Clichy dans un état critique mais il est meurt trois jours plus tard d'un traumatisme crânien.

"Une imprudence" à l'origine de l'accident

"Il est très accablé depuis l'accident. La victime avait l'âge de son grand-père, c'est difficile " explique son avocate maître Valérie Colin. Selon elle, le conducteur explique l'accident par une "imprudence". "Un peu plus tôt, il a eu un incident avec un autre conducteur de trottinette qui l'avait fait tomber. Il était en colère, un peu sous le choc de cette première chute et il n'a pas vu le feu rouge. Il n'a pas grillé ce feu volontairement" assure son avocate. 

Maître Valérie Colin espère que le tribunal ne condamnera pas son client pour l'exemple alors que le nombre d'accidents de trottinette se multiplie en France. "C'est un jeune homme au casier judiciaire vierge, qui n'avait pas bu, qui n'était pas positif aux stupéfiants. Il n'y a pas d'autres infractions que celle d'avoir grillé un feu" ajoute Valérie Colin. 

Le conducteur de la trottinette comparaîtra en avril prochain devant le tribunal de Nanterre pour homicide involontaire avec la circonstance aggravante de violation manifeste des obligations de sécurité et de prudence. Il encourt une peine de cinq ans d’emprisonnement et 75.000 € d’amende. "Les faits sont reconnus. Je voudrais une peine qui ait une utilité pour mon client, qui ait un sens pour lui et peut-être pour d'autres et que l'on sache que ces engins ont une certaine dangerosité" conclut Valérie Colin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu