Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Accident du pont de Chartreuse à Grenoble : le joggeur en état de mort cérébrale, le conducteur écroué

-
Par , France Bleu Isère

Le conducteur de 22 ans, qui avait percuté un joggeur, dimanche matin, sur le pont de chartreuse à Grenoble, a été écroué à l'issue de sa garde a vue. Il a été mis en examen ce mardi soir pour blessures involontaires aggravées par la vitesse et l'alcool. Le joggeur est lui en état de mort cérébrale.

La voiture a fait plusieurs tonneaux.
La voiture a fait plusieurs tonneaux. © Radio France - Louise Buyens

Selon les médecins, le joggeur de 51 ans est en état de mort cérébrale. Il a été percuté par la voiture d'un chauffard ce dimanche à Grenoble (Isère), lancée à 120km/h, comme en atteste le compteur, resté bloqué sur cette vitesse.

Fauché par une voiture folle

L'homme faisait tranquillement son footing sur le trottoir et sans doute se dirigeait-il, ce dimanche matin, en direction du site de la Bastille, très prisé des coureurs, quand la Mitsubishi l'a fauché, après avoir fait plusieurs tonneaux et arraché deux poteaux d'éclairage. Quand les secours arrivent, le joggeur est déjà en arrêt cardio-respiratoire. Depuis, il est hospitalisé au service déchocage du CHU de Grenoble dans un état désespéré.

Placé en garde à vue, puis écroué

Quant au chauffard du pont de Chartreuse, qui lui est sorti indemne de l'accident, il avait été placé en garde a vue. Ce mardi en fin d'après-midi, il a donc été mis en examen pour blessures involontaires aggravées par la vitesse et l'alcool. Car il avait 1,81 grammes d'alcool par litre de sang, le test aux stupéfiants s'est révélé négatif. Il a expliqué avoir passé la soirée de samedi à dimanche à boire et faire la fête avec ses amis. Il a été écroué par le juge des libertés et de la détention, suivant en cela les réquisitions du parquet.

Des charges qui pourraient s'alourdir

Les charges retenues contre lui pourraient s'alourdir si le joggeur décède. Quant aux deux passagers de la voiture, l'un de 22 ans est indemne comme le conducteur, le second, âgé de 23 ans, est blessé mais ses jours ne sont pas en danger.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess