Faits divers – Justice

Accident en Gironde : les principaux moments de l'hommage national aux victimes à Petit-Palais

Par Olivier Uguen, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde, France Bleu Périgord et France Bleu mardi 27 octobre 2015 à 6:00 Mis à jour le mardi 27 octobre 2015 à 12:04

Sous le chapiteau pendant la cérémonie.
Sous le chapiteau pendant la cérémonie. © Radio France - Clément Carpentier

Forte émotion à Petit-Palais, en Gironde, où l'hommage républicain aux 43 victimes de l’accident de Puisseguin s'est tenu ce mardi matin. La cérémonie était présidée par François Hollande : "nous sommes rassemblés pour dire ensemble notre compassion, notre solidarité à l'égard des familles".

Quatre jours après l’accident de car de Puisseguin, qui a coûté la vie à 43 personnes vendredi dernier, la commune de Petit-Palais-et-Cornemps, dont sont originaires la majorité des victimes, a accueilli ce mardi un "hommage républicain" en présence du président François Hollande, du Premier ministre Manuel Valls et de cinq membres du gouvernement - les ministres Bernard Cazeneuve (Intérieur), Alain Vidalies (Transports), Ségolène Royal (Ecologie), Marisol Touraine (Santé) et la secrétaire d'Etat à la famille, Laurence Rossignol.

Accident en Gironde : les images de la cérémonie d'hommage

Les principaux moments de la cérémonie d'hommage aux victimes de l'accident de Puisseguin

11h40. L'hommage, chargé d'émotion, se termine à Petit-Palais-et-Cornemps. Retrouvez ci-dessous les principaux moments de la cérémonie.

ECOUTEZ - L'intervention de François Hollande en intégralité.

Hommage national aux victimes : le discours de François Hollande

François Hollande a rendu hommage aux 43 victimes de Puisseguin. - Maxppp
François Hollande a rendu hommage aux 43 victimes de Puisseguin. © Maxppp

11h35. François Hollande termine son discours et quitte les lieux après avoir salué une nouvelle fois les familles des victimes de l'accident de Puisseguin. Le président de la République a promis "la vérité aux familles, pour éviter les rumeurs et l'amertume". "Le sens de cette cérémonie est de vous dire : vous n'êtes pas seuls. Votre douleur est la nôtre", a-t-il dit. "Ils comptaient parmi les aînés du pays, les sages".

11h17._ _Le président de la République prend la parole : "nous sommes rassemblés pour dire ensemble notre compassion, notre solidarité à l'égard des familles, des proches, frappées par le malheur".

ECOUTEZ - Les interventions de la maire de Petit-Palais, Patricia Raichini, de la maire de Lussac, Martine Cluzel, et de David Redon, le maire de Porchères.

Hommage aux victimes : la maire de Petit-Palais, Patricia Raichini

Hommage aux victimes : la maire de Lussac, Martine Cluzel

11h12. David Redon, maire de Porchères : "Il faudra du temps pour admettre qu'on ne les croisera plus à la boulangerie". "Les mots n'ont pas assez de force pour exprimer la douleur et l'effroi".

Hommage aux victimes : David Redon, le maire de Porchères

11h05La minute de silence est suivie d'une série de témoignages, des maires des communes endeuillées. La maire de Petit-Palais, Patricia Raichini, est la 1re à prendre la parole. "'Proverbe africain: chaque fois qu'une personne âgée meurt, c'est une bibliothèque qui brûle"_. "N'o_ublions pas ces familles de l'Orne qui vivent le même malheur que nous", demande la maire de Lussac, Martine Cluzel.

Cérémonie d'hommage aux victimes de l'accident de Puisseguin - Aucun(e)
Cérémonie d'hommage aux victimes de l'accident de Puisseguin - Twitter

11h00. François Hollande est arrivée à Petit-Palais. La cérémonie commence par une minute de silence.

10h45. Le président de la République quitte Puisseguin où il s'est également entretenu avec les représentants de la gendarmerie et des sapeurs-pompiers mobilisés depuis vendredi, pour se rendre à Petit-Palais où se tient la cérémonie d'hommage.

10h40. François Hollande et les membres du gouvernement sont attendus d'une minute à l'autre à Petit-Palais. Silence de cathédrale dans la tente montée pour l'occasion.

10h12. Arrivée d’Alain Rousset et Philippe Madrelle pour la cérémonie d’hommage aux victimes. Alain Juppé, le maire de Bordeaux, est également présent.

Cérémonie d'hommage aux victimes de l'accident de Puisseguin - Radio France
Cérémonie d'hommage aux victimes de l'accident de Puisseguin © Radio France

10h10. Après un moment de recueillement, François Hollande, le maire de Puisseguin et les membres du gouvernement quittent la chapelle ardente pour rejoindre Petit-Palais.

Cérémonie d'hommage aux victimes de l'accident de Puisseguin - Radio France
Cérémonie d'hommage aux victimes de l'accident de Puisseguin © Radio France

9h45. La tente installée à Petit-Palais peut accueillir jusqu’à 2.000 personnes. Les participants arrivent petit à petit.

Cérémonie d'hommage aux victimes de l'accident de Puisseguin - Radio France
Cérémonie d'hommage aux victimes de l'accident de Puisseguin © Radio France
Cérémonie d'hommage aux victimes de l'accident de Puisseguin - Radio France
Cérémonie d'hommage aux victimes de l'accident de Puisseguin © Radio France

9h30. Le chef de l’Etat est arrivé à Puisseguin. Sa matinée en Gironde commence par un moment de recueillement et d’échange avec les familles des victimes. Il fera ensuite un point sur l'enquête avec les gendarmes et les pompiers avant de rejoindre Petit-Palais-et-Cornemps pour la cérémonie d’hommage aux 43 victimes qui commencera aux alentours de 10h30, en présence également de la famille de Cyril Aleixandre, le camionneur tué avec son petit garçon dans la collision vendredi. Le stade de foot de la commune a été aménagé pour l’occasion.

Cérémonie d'hommage aux victimes de l'accident de Puisseguin - Aucun(e)
Cérémonie d'hommage aux victimes de l'accident de Puisseguin - Twitter

Ce lundi, le procureur de la République de Libourne a livré les premières conclusions sur l'enquête autour de l'accident. Le camion s'est bien "déporté sur la voie de gauche", a-t-il confirmé. Une pièce métallique serait venue "transpercer" un des réservoirs du camion, ce qui explique l'embrasement instantané des deux véhicules.

A LIRE AUSSI

Drame de Puisseguin : notre dossier spécial