Faits divers – Justice

Accident en Gironde : l'heure du deuil

Par Clément Carpentier, France Bleu Gironde mercredi 28 octobre 2015 à 7:00

Les équipes de secours sont toujours sur place à Petit-Palais
Les équipes de secours sont toujours sur place à Petit-Palais - Clément Carpentier

Après l'hommage républicain de François Hollande et l'effervescence de ces derniers jours, le calme est de retour à Petit-Palais. Place maintenant au deuil pour les 43 familles des victimes de l'accident de Puisseguin.

Les camions de télévision ont disparu, les gendarmes eux s'en vont au fur et à mesure, l'effervescence est retombée. Les petits villages du Libournais retrouvent leur calme. 

Le président de la République, François Hollande, a promis des moyens supplémentaires aux élus pour aider les personnes les plus touchés. D'ailleurs, des équipes médicales composées de psychologues sont toujours sur place.

Après le temps médiatique et politique, c'est l'heure du deuil

Certains maires envisagent de rassembler les personnes qui le souhaitent régulièrement pour parler et surtout se soutenir. A Camps-sur-l'Isle, une plaque commémorative devrait être installée cette semaine. Pour l'instant, difficile de faire son deuil sans sépulture. Les corps des victimes pourraient être rendus aux familles d'ici une dizaine de jours. 

A LIRE AUSSI

Les principaux moments de l'hommage national aux victimes à Saint-Palais