Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Accident mortel à Bourg-lès-Valence : le conducteur condamné à de la prison ferme

jeudi 26 octobre 2017 à 19:18 Par Maxime Bacquié, France Bleu Drôme Ardèche

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné ce jeudi un Tournonais de 25 ans, à trois ans de prison dont deux ferme pour homicide involontaire. Le 30 septembre 2016, alors qu'il avait trop bu et fumé du cannabis, il avait provoqué un accident à Bourg-lès-Valence. Son ami était mort sur le coup.

Le tribunal de grande instance de Valence
Le tribunal de grande instance de Valence © Radio France - Maxime Bacquié

Valence, France

Christelle Moreaux a d'abord accusé le coup. La maman de Soltan-Sébastien, le jeune homme de 17 ans décédé dans l'accident, espérait une peine exemplaire contre l'homme qui conduisait le véhicule ce soir-là avec 1,6 gramme d'alcool par litre de sang et après avoir fumé du cannabis. Cette peine de trois ans de prison dont deux ferme, sans mandat de dépôt, semble donc bien légère à la mère, qui est tombée dans la dépression depuis la mort de son fils.

"Je suis en colère, depuis le 30 septembre on attendait cette date et finalement on n'a même pas eu la satisfaction de le voir partir en prison, je ressens de l'injustice. J'aurais souhaité une peine exemplaire, que ça serve aux jeunes, que ça marque les esprits, malheureusement les juges n'ont pas été à la hauteur" — Christelle Moreaux, la mère

Du côté de la défense, l'avocate d'Eric Aguadi, le chauffeur de la 206 qui a perdu le contrôle du véhicule la nuit du 30 septembre 2016 sur la nationale 7 à la sortie de Bourg-lès-Valence, cette peine est juste et correspond au profil du jeune homme de 25 ans, aujourd'hui cariste et qui doit rembourser une très lourde amende en plus de la peine de prison prononcée ce jeudi.

"Pour monsieur Aguadi la vie n'a plus rien de doux, il essaye d'élever sa petite fille et toute sa vie sera consacrée au remboursement de cette très grosse somme qu'il doit verser aux victimes" — L'avocate de la défense

Le 30 septembre 2016, une autre personne avait été blessée dans cet accident. Eric Aguadi a vu son permis suspendu pendant deux ans ce jeudi par le tribunal de Valence et il espère pouvoir aménager sa peine de prion en bracelet électronique pour pouvoir continuer à travailler.