Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Accident mortel à Cliron : le conducteur était alcoolisé et reconnaît avoir consommé de la cocaïne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Le 7 février 2020, à Cliron dans les Ardennes, un accident de la route coûtait la vie à deux jeunes de 18 et 19 ans. Le conducteur impliqué dans la collision est placé sous contrôle judiciaire. Le procureur avait demandé son placement en détention provisoire.

Cliron
Cliron - Capture d'écran google maps

Les premiers résultats des analyses toxicologiques sont sans appel. Le conducteur de 27 ans, impliqué dans l'accident mortel de Cliron, (Ardennes) sur la RN43 le 7 février 2020, conduisait avec un taux d'alcoolémie de 1,30g par litre de sang. La limite légale fixée est de 0,5 g d’alcool par litre de sang. Blessé dans la collision qui a coûté la vie à deux jeunes de 18 et 19 ans, le jeune homme, originaire de Charleville-Mezières, n'a pu être placé en garde à vue que mardi matin. Sa garde à vue a été prolongée ce mercredi.

Pendant son audition, le conducteur a reconnu avoir consommé de l'alcool et de la cocaïne, indique le procureur de la République de Charleville-Mezières. Les analyses toxicologiques concernant les drogues ne sont pas encore connues. 

Le conducteur, aujourd'hui domicilié à Damousy, a été présenté mercredi après-midi au juge d'instruction en vue de l'ouverture d'une information judiciaire pour "homicides involontaires" avec deux circonstances aggravantes : la consommation d'alcool et de drogue. Il a été placé sous contrôle judiciaire avec obligation de résider à Troyes, interdiction de venir dans les Ardennes, interdiction de contact avec les témoins et les familles, interdiction de conduire tout véhicule, obligation de soins et pointage 3 fois par semaine au commissariat. 

Le procureur de la République de Charleville-Mezières avait demandé son placement en détention provisoire. 

Selon le procureur, le conducteur est bien détenteur du permis de conduire, mais il est connu pour des affaires d'usage de stupéfiants. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu