Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Accident mortel à Forcé : de la prison avec sursis pour un jeune automobiliste

jeudi 7 septembre 2017 à 22:05 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

Il a été reconnu coupable par le tribunal correctionnel d'avoir provoqué, en juin de l'an dernier, un accident qui a coûté la vie à un motard. Un faits divers de la route qui n'aurait finalement jamais dû arriver.

La salle d'audience du tribunal correctionnel
La salle d'audience du tribunal correctionnel © Radio France

Forcé, France

C'est le drame de la malchance. Le drame pour ce jeune automobiliste et pour ce pilote de moto qui se trouvent, tous les deux, au mauvais endroit, au mauvais moment et en même temps. Ce jour de juin 2016, il pleut sur la route entre Meslay-du-Maine et Forcé. Ce jour de juin, l'apprenti peintre en bâtiment se déporte sur la voie opposée. Ce jour de juin, un motard va mourir. Sa passagère est grièvement blessée, séquelles physiques et psychologiques pour toujours.

Le jeune conducteur ne se souvient pas de l'accident

"Je ne me souviens de rien" dit à la barre le jeune homme, l'air hagard, en pleurs. Pourquoi cet écart alors? Oui pourquoi ? Une énigme encore aujourd'hui. Pas d'alcool, pas de drogue, pas de téléphone au volant, pas d'excès de vitesse. Une perte de contrôle mystérieuse aux dramatiques conséquences. Et de la souffrance au quotidien pour tout le monde : pour le prévenu et sa famille, pour la fille de la victime, elle aussi en pleurs dans la salle d'audience. Le jeune automobiliste de Meslay du Maine est condamné à 12 mois de prison avec sursis, son permis est suspendu 1 an. Il est surtout condamné à vivre avec ce terrible poids sur la conscience.