Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Accident mortel à la Mosson: "Il est passé à une vitesse pas possible"

-
Par , France Bleu Hérault

Après l'accident mortel jeudi soir quartier de la Paillade à Montpellier, des habitantes accréditent l'hypothèse d'une vitesse excessive de la voiture qui a percuté trois membres d'une même famille. Témoignages

Dans le virage avenue de Heidelberg, la voiture est montée sur le trottoir où marchaient une mère de famille et ses deux enfants
Dans le virage avenue de Heidelberg, la voiture est montée sur le trottoir où marchaient une mère de famille et ses deux enfants © Radio France - Marie Ciavatti

Montpellier, France

Sur le lieu de l'accident, dans le virage de l'avenue de Heidelberg, on peut suivre au sol la trajectoire de la voiture folle : les traces noires des pneus qui montent sur le trottoir et continuent sur une dizaine de mètres. S'y sont ajoutées des lignes oranges dessinées par les policiers pour les besoins de l'enquête. 

" Un quart d'heure plus tard, un énorme boum"

L'accident s'est produit ce jeudi vers 22h30. Il y a encore du monde dans les rues, des familles qui profitent de l'air frais du soir. "On se promenait raconte Joséphine. On a vu une voiture qui faisait le tour du quartier. Une Clio blanche, avec les drapeaux de l'Algérie. _Il faisait la fête parce que l'Algérie avait gagné_. Il roulait à une vitesse pas possible!". Sa soeur enchaîne: "un quart d'heure plus tard, on a entendu un énorme boum! on est venu en courant et la femme était par terre". 

Elle joint le geste à la parole, en montrant les marques au sol. "Là il est passé sur le trottoir. La poussette était là. Mais c'est pas une autoroute! Qu'un jeune soit pas conscient qu'on ne prend pas une route à 200 à l'heure c'est pas possible !" 

"C'est pas une autoroute!"

"Pour un quart de finale.. décimer une famille"

Scène extrêmement choquante, dont un enfant comme Abdel, 7 ans, a été un témoin involontaire. Il jouait au foot juste à côté au moment de l'accident. "J'ai entendu le choc et je suis remonté . Les pneus avaient éclaté, le pare choc au sol..."

Abdelkader, qui travaille à la Mosson depuis des années, ne décolère pas. "La fête a des limites. Je vois pas pourquoi je sortirais faire le fou pour un quart de finale de la CAN (NDRL: Coupe d'Afrique des Nations). Rouler à plus de 150 km/h, décimer toute une famille... Le papa est tombé dans les pommes. Y a des jeunes qui n'arrivent à respecter les lois et les règlements, c'est inacceptable."

"La fête a ses limites"

Le conducteur âgé de 21 ans est ce vendredi toujours en garde à vue. Il n'avait pas bu mais des analyses sont toujours en cours pour la recherche de stupéfiants. Une enquête est ouverte pour homicide involontaire et blesssures involontaires, aggravés du fait du manquement aux règles élémentaires de prudence.

Reportage dans le quartier de la Mosson

Il n'y avait pas encore de mots ou bouquets de fleurs ce vendredi midi sur place mais de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, comme ce tweet du footballeur montpelliérain et international algérien Andy Delort.