Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Accident mortel à Lageon dans les Deux-Sèvres : le conducteur roulait sans permis

-
Par , France Bleu Poitou

L'automobiliste est poursuivi pour homicide involontaire aggravé.

L'accident survenu dans la nuit du 5 au 6 octobre à Lageon a fait un mort et deux blessés.
L'accident survenu dans la nuit du 5 au 6 octobre à Lageon a fait un mort et deux blessés. © Radio France - Noémie Guillotin

Lageon, France

Le mystère a fini par se dissiper grâce aux investigations des gendarmes de Parthenay. Quatre jours après l'accident mortel à Lageon (Deux-Sèvres), le conducteur a été identifié ce mercredi et présenté au parquet. 

Dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 octobre, un véhicule transportant trois personnes fait une sortie route et finit sa course contre un arbre. L'un de deux passagers est tué sur le coup. Les deux autres occupants de la voiture, tous deux légèrement blessés, sont rapidement placés en garde à vue. 

Durant leur audition face aux gendarmes et malgré la présence d'un interprète, les deux hommes d'origine roumaine gardent le silence et refusent d'indiquer qui se trouvait au volant au moment de l'accident. Ils ressortent libres après quarante-huit heures de garde à vue. 

Ce sont les vérifications des gendarmes qui vont permettre de désigner le conducteur. Après une nouvelle garde à vue, il est présenté au parquet et poursuivi pour homicide involontaire avec circonstances aggravantes dans la mesure où il roulait sans permis.

Placé sous contrôle judiciaire, il sera convoqué au tribunal le 16 juillet 2020.

Choix de la station

France Bleu