Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Accident mortel aux Bordes (Loiret) : le conducteur Mamoudou Bassoum en garde à vue

-
Par , France Bleu Orléans

Après l'accident mortel, survenu samedi soir aux Bordes (Loiret), qui a coûté la vie au jeune Yanis, 12 ans, licencié du club de taekwondo de Châlette-sur-Loing, Mamoudou Bassoum, adjoint au maire de Châlette-sur-Loing, est en garde à vue depuis dimanche matin.

Gendarmerie (illustration)
Gendarmerie (illustration) © Radio France - Adèle Bossard

Après le terrible accident, survenu samedi soir aux Bordes, près de Sully-sur-Loire (Loiret) et dans lequel le jeune Yanis, 12 ans, licencié au club de taekwondo, a trouvé la mort, le conducteur du véhicule, est en garde à vue depuis dimanche matin 11h05. Et il s'agit d'une figure locale de Châlette-sur-Loing : Mamoudou Bassoum, ancien champion d'Europe vétéran de taekwondo et adjoint au maire (PCF). Il avait fait parlé de lui en portant un gilet jaune sur le podium des championnats du monde de taekwondo en décembre 2018, en Espagne, après son titre en seniors, en hommage aux gilets jaunes. Il avait ensuite été numéro 5 sur la liste PCF aux européennes de juin 2019 (Ian Brossat)

Mamoudou Bassoum avait porté un gilet jaune sur le podium des championnats du monde de taekwondo, en Espagne.
Mamoudou Bassoum avait porté un gilet jaune sur le podium des championnats du monde de taekwondo, en Espagne. - Mamoudou Bassoum

Une garde à vue prolongée 

Et depuis sa sortie de l'hôpital, dimanche matin, les gendarmes de Sully-sur-Loire auditionnent Mamoudou Bassoum dans le cadre d'une enquête pour homicide et blessures involontaires. Les examens toxicologiques n'ont révélé aucune trace d'alcool ou de stupéfiants. Pourtant, la garde à vue est prolongée jusqu'à demain matin afin d'éclaircir les circonstances de ce drame. Car Mamoudou Bassoum soutient une thèse qui ne semble pas convaincre les enquêteurs. Vitesse excessive, téléphone au volant, aucune piste n'est écartée à ce jour. 

Trois autres enfants hospitalisés

Toujours hospitalisés, les deux autres enfants en état de choc, seront entendus prochainement indique le procureur de la République Loïc Abrial, afin de récolter de nouveaux témoignages.  Un autre enfant, présent dans le véhicule au moment de l'accident, est quant à lui sorti de l’hôpital dimanche. Les gendarmes auditionnent par ailleurs les témoins visuels présents au moment de l'accident. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess